Loup en bronze, décoration de bateau romain

Loup en bronze, décoration de bateau romain


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Loup de bronze, décoration de navire romain - Histoire


Constantin Ier le Grand, follis en bronze argenté de 320 après JC. CONSTANTINVS AVG, buste cuirassé casqué à droite / VIRTVS EXERCIT S-F, standard inscrit VOT XX entre deux captifs, tous deux regardant à gauche, TSC en bas = atelier de Thessalonique. 21 mm, bonne argenture visible ! Portrait fort. #con644 : 95 $ VENDU


Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Grand follis en bronze, atelier de Thessalonique. Buste lauré de Constantin rt, IMP CONSTANTINVS PF AVG / Jupiter debout, tenant le sceptre et la Victoire, aigle aux pieds. CONSERVATEUR IOVI. EST en exergue. 23 millimètres ! #9306 : 75 $ VENDU


Constantin Ier le Grand. Pièce de bronze frappée en 324-325 après JC.
Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile au-dessus, PROVIDENTIAE AVGG. Joli contraste. 19 mm de diamètre. #0012 : 50 $ VENDU


Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC.
Pièce de bronze AE3 de 324 après JC. CONSTANTINVS AVG, tête lauréate à droite / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne,
TSHVI = menthe de Thessalonique. 18 mm, patine brillante. #9901 : 50 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307 - 337 AD. Magnifique follis en bronze. Menthe d'Héraclée. IMP C FL VAL CONSTANTINVS PF AVG, tête lauréate à droite / IOVI CONSERVATORI AVGG, Jupiter debout face à la Victoire sur globe & sceptre aigle avec couronne en bec aux pieds lettre officinale à droite, SMHT en ex. #20852 : 150 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Pièce de bronze.
Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile au-dessus, PROVIDENTIAE CAESS. SMKE ci-dessous = menthe Cyzicus. 18 mm de diamètre. Excellente pièce avec des détails nets ! #9657 : 75 $ Vendu?
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Grand follis en bronze argenté, frappé 320 après JC, atelier de Thessalonique. Son buste casqué cuirassé à droite, CONSTANTINVS AVG / Etendard légionnaire inscrit VOT XX, captifs reliés assis en dessous, VIRTVS EXERCIT S-F, *TS E* in ex. 21 mm, 4,03 grammes. réf : RIC VII 75. Joli ! #CN644 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, atelier de Thessalonique, frappé 312-313 après JC. Buste lauré, drapé et cuirassé de Constantin à droite, IMP C CONSTANTINVS PF AVG / Jupiter debout face à la Victoire sur globe & sceptre aigle avec couronne en bec aux pieds officina lettre B à droite, IOVI CONSERVATORI AVGG NN, TS-B en exergue. réf : RIC VI 61b,B. 23 mm, 3,47 grammes. Superbe ton lumineux, joli détail. #900931 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 322-325 après JC. Sa tête laurée à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne, TT = Ticinium mint. Pièce de "propagande" : "Je vous fais le serment de vingt ans". réf : RIC VII 167,T. 19 mm, 2,85 grammes. #42661 : 50 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze frappé 324-325 après JC, atelier Cyzicus. Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile au-dessus, PROVIDENTIAE AVGG, SMKE en ex. Joli avec l'argenture encore visible ! 19 mm, 3,37 g. #44737 : 80 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, atelier de Thessalonique, frappé 312-313 après JC. Buste lauré, drapé et cuirassé de Constantin à droite, IMP C CONSTANTINVS PF AVG / Jupiter debout face à la Victoire sur globe & sceptre aigle avec couronne en bec aux pieds officina lettre B à droite, IOVI CONSERVATORI AVGG NN, TS-B en exergue. réf : RIC VI 61b,B. Ton clair, joli détail. 22,5 mm, 3,46 grammes. #63897 : 140 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze frappé 310-313 après JC, atelier de Trèves (Trèves), France. Son buste lauré et cuirassé à droite, IMP CONSTANTINVS AVG / Sol debout à gauche, chlamyde en travers de l'épaule gauche, tenant le globe en haut, main droite levée, SOLI INVICTO COMITI, T-F à travers champs, PTR en exergue. réf : RIC VI 870. 23 mm, 3,94 g. #GVCR2133 : 150 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 325-326 après JC, atelier d'Héraclée. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS MAX AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XXX en couronne, SMHA en ex. 20 mm, 2,54 grammes. réf : RIC VII 93. Exemple exceptionnel ! #78470 : 125 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Grand follis en bronze, frappé 317-320 après JC. IMP C FL VAL CONSTANTINVS PF AVG, sa tête de lauréat à droite / IOVI CONSERVATORI AVGG, Jupiter debout à gauche, tenant la Victoire sur un globe & sceptre, aigle tenant une couronne en dessous. Grand 23 mm, 2,86 g. Portrait imposant ! #const006 : 99 $ VENDU
"Urbs Roma", pièce commémorative en bronze de Rome frappée sous Constantin le Grand, 330-337 après JC. Buste casqué et cuirassé de Roma à gauche, VRBS ROMA / Louve suçant les jumeaux Romulus & Remus. Deux étoiles ci-dessus, SMHG ci-dessous = menthe Heraclea. Frappé 331-336 après JC. 18 mm, 231 grammes. Joli détail ! #CR2151 : 145 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 324-325 après JC. Menthe Nicomédie. Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile au-dessus, PROVIDENTIAE AVGG SMNB. 20 mm, 3,52 grammes. #60274 : 85 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 322-325 après JC. Sa tête laurée à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne, SMHD= Heraclea mint. Pièce de "propagande" : "Je vous fais le serment de vingt ans". 19 mm, 2,87 grammes. Très agréable! #60301 : 99 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze argenté, frappé 322-325 après JC, atelier Siscia. Sa tête laurée à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne, SIS= Siscia mint. Pièce de "propagande" : "Je vous fais le serment de vingt ans". 18 mm, 2,43 grammes. Patine brillante. #78171 : 75 $ VENDU
Commémorative de Constantinople, frappée sous Constantin Ier le Grand, 330-337 après JC. Pièce de bronze frappée 330-331 après JC, atelier de Trèves. Buste casqué de Constantinopolis à gauche, CONSTANTINOPOLIS / Victoire debout à gauche sur pied de proue de navire avec sceptre et s'appuyant sur un bouclier, TRS ci-dessous. réf : RIC 548. 17,5 mm, 2,79 g. ex-Frank S Roninson, Albany, NY. #CR2166 : 85 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307 - 337 AD. Magnifique follis en bronze, atelier d'Alexandrie, Egypte. Son buste à diadème, drapé, cuirassé à droite, CONSTANTINVS MAX AVG / Deux soldats tenant des lances et des boucliers avec deux étendards entre eux, GLORIA EXERCITVS. Marque d'atelier : SMALA. réf : RIC VII 58. 19 mm, 2,30 g. Belle patine vert olive aux reflets de terre. #0712300 : 125 $ VENDU
Divus Constantin Ier le Grand. Bronze posthume AE4 frappé 347-348 après JC. Tête voilée de Constantin à droite, D V CONSTANTINVS P T AVGG / VN-MR à gauche et à droite de la figure enveloppée de l'empereur face. Marque d'atelier : SMNA (atelier Nicomedia). 15 mm, 1,50 g. réf : RIC VIII 48. Patine vert olive brillant, joli détail. Photo horrible. #CR2339 : 75 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, Ticinum menthe, frappé 325 après JC. Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / D N CONSTANTINI MAX AVG, légende autour de VOT/XXX/croissant QT en exergue. 18,6 mm, 3,01 g. réf : RIC 174 LRBC 489. TTB, belle argenture d'origine sur une grande partie des surfaces. Superbe pièce, malheureusement une horrible photo délavée. #CR2298 : 175 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, atelier de Trèves, frappé en 317 après JC. Rare. Son buste lauré, drapé et cuirassé à droite, CONSTANTINVS PF AVG / Sol debout à gauche, tenant un globe terrestre, SOLI INVICTO COMITI T-F aux champs, ATR en exergue. réf : RIC 133. 19,9 mm, 3,13 g. gVF. Rare! Détail net, belle argenture d'origine sur une grande partie des surfaces. #CR2307 : 150 $ VENDU

Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, menthe Siscia, Frappé 317 AD. Son buste lauré, drapé et cuirassé à droite, IMP CONSTANTINVS AVG /Sol debout à gauche, tenant un globe et levant la main droite, étoile au champ gauche, SOLI INVICTO COMITI GSIS en exergue. 19,9 mm, 2,79. réf : RIC 33. aVF. #CR2317 : 125 $ VENDU


Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 324-325 après JC. Monnaie d'Antioche. Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile en haut, PROVIDENTIAE AVGG, SMKE en bas. Patine verte brillante profonde, quelques restes d'argenture sur les surfaces. 19 mm, 2,92 grammes. réf : RIC VII Cyzicus 24 Sear 16261. #CR2329 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis de bronze. Atelier de Trèves, frappé 310-313 après JC. Son buste lauré cuirassé à droite, CONSTANTINVS P F AVG / Sol debout à gauche, chlamyde sur l'épaule gauche, main droite levée, tenant un globe dans la main gauche, SOLI INVICTO COMITI. T-F à travers les champs, Mintmark PTR. 22 mm, 3,46 grammes. réf : RIC VI Trèves 873. Ton cuivré foncé. #CR2702 : 150 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, atelier de Trèves, frappé en 321 après JC. Son buste casqué et cuirassé à droite, CONSTANTINVS AVG / Autel inscrit VOT-IS-XX, surmonté d'un globe avec lignes verticales unies et diagonales entre lignes horizontales, trois étoiles au-dessus de BEATA TRANQVILLITAS, marque d'atelier STR. réf : Sear 16173, RIC VII 303,S. 18 mm, 2,98 grammes. #CR2651 : 99 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, atelier de Trèves, frappé en 316 après JC. Son buste lauré, drapé et cuirassé à droite, IMP CONSTANTINVS AVG / Sol debout à gauche, chlamyde en travers de l'épaule gauche, tenant le globe vers l'extérieur au-dessus du niveau de la hanche et levant la main droite. SOLI INVICTO COMITI T-F dans tous les domaines. Marque d'atelier ATR.
21 mm, 2,86 grammes. réf : RIC VII Trèves 101. Magnifique, proche de l'état neuf ! ex-Frank S. Robinson, Albany, NY. #CR2514 : 150 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 313-317 après JC, atelier de Nicomédie. Sa tête lauréate à droite, IMP C FL VAL CONSTANTINVS PF AVG / Jupiter debout à gauche, chlamys en travers de l'épaule gauche, tenant la Victoire sur un globe et appuyé sur un sceptre à pointe d'aigle, aigle avec couronne à gauche, IOVI CONSERVATORI Z à droite. Mint SMN. 27 mm, 3,33 g. réf : RIC VII 12,Z. #CR2657 : 150 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, atelier de Trèves, frappé 323-324 après JC. Son buste de lauréat à droite, CONSTANTINVS AVG / Victoire avançant à droite, tenant un trophée au bras droit, branche dans la main gauche, repoussant le captif assis à terre, SARMATIA DEVICTA PTR-croissant en exergue. 21,5 mm de diamètre réf : RIC 435. EF, détail incroyable, ton cuivré foncé. Monté dans une superbe lunette en argent .925 personnalisée. #CR2723 : 299 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 324-325 après JC, atelier de Trèves. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Portail du château romain à 6 étages, deux tourelles, étoile au dessus, PROVIDENTIAE AVGG Mintmark STRE. 21 mm de diamètre. réf : RIC VII Trèves 449. Pièce à patine cuivrée foncée, excellent détail, joli portrait ! Monté dans une superbe lunette en argent .925 personnalisée. #CR2720 : 325 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337. Follis en bronze, atelier de Trèves, frappé 323-324 après JC. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Victoire avançant à droite avec trophée, repoussant le captif assis au sol, SARMATIA DEVICTA, marque d'atelier STR. 18,5 mm, 3,34 grammes. réf : RIC VII 429, S. Excellent détail ! Patine brun chocolat à verte. #CR2757 : 125 $ VENDU

Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 320-321 après JC, atelier du Ticinium. Sa tête laurée à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne. Marque d'atelier PT. 18 mm, 2,65 grammes. réf : RIC VII 140,P #CR2656 : 125 $ VENDU


Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis de bronze. Monnaie de Lyon, frappé c. 324-325 après JC. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / portail du château romain, étoile au-dessus de PROVIDENTIAE AVGG Mintmark PLC. 18x20 mm, 3,20 grammes. réf : RIC VII, p. 136, non. 225 LRBC I 169 Bastien 184 Cohen 454 RCV 16241. Grand détail, ton noir à cuivré foncé. Rare! #CR2800 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Nummus en bronze, frappé en 324 après JC. Son buste à diadème, drapé, cuirassé à droite, CONSTANTINVS MAX AVG / Deux soldats tenant des lances et des boucliers avec un étendard entre eux, GLORIA EXERCITVS Marque d'atelier : SMANA = atelier d'Antioche. Patine cuivrée profonde, détail de choix ! ref : RIC VII 86. Pièce de 18 mm, dallée et certifiée About Uncirculated (AU) par NGC ! #CR2885 : 225 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Nummus en bronze, frappé en 324 après JC. Son buste à diadème, drapé, cuirassé à droite, CONSTANTINVS MAX AVG / Deux soldats tenant des lances et des boucliers avec un étendard entre eux, GLORIA EXERCITVS Marque d'atelier : SMANA = atelier d'Antioche. Patine cuivrée foncée, détail au choix ! ref : RIC VII 86. Pièce de 17 mm, dallée et certifiée About Uncirculated (AU) par NGC ! #CR2886 : 225 $ VENDU
Trouvé en Terre Sainte ! Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 320-321 après JC. Sa tête laurée à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne, marque d'atelier ST en dessous = Ticinum mint. Pièce de "propagande" : "Je vous fais le serment de vingt ans". 19,5 mm, 2,85 grammes. réf : RIC VII 140,S. Patine vert olive, dépôts de terre de Terre Sainte. ex-Jérusalem, collection Israël. #CR2939 : 150 $ VENDU
Trouvé en Terre Sainte ! Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 310-313 après JC, atelier de Treveri (Trèves). Son buste lauré et cuirassé à droite, IMP CONSTANTINVS AVG / Sol debout à gauche, chlamyde en travers de l'épaule gauche, tenant un globe, main droite levée, SOLI INVICTO COMITI T-F à travers champs. Marque d'atelier PTR. Grand 23 mm, 4,48 g. réf : RIC VI Trèves 874. Patine vert olive, dépôts de terre de Terre Sainte. ex-Jérusalem, collection Israël. #CR2940 : 150 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Pièce de monnaie en bronze AE4. Son buste diadémé, drapé et cuirassé de rosaces à droite, CONSTANTINVS MAX AVG / Deux soldats tenant des lances et des boucliers avec deux étendards entre eux, GLORIA EXERCITVS. Marque d'atelier SMANTB. 18 mm, 2,17 grammes. réf : RIC VII Antioche 85 Sear 16359. Grand portrait, ton cuivré profond. #CR2915 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Bronze Follis, frappé 330-335 après JC, atelier d'Antioche. Sa rosace-diadème, drapé, buste cuirassé à droite, CONSTANTINVS MAX AVG / Deux soldats tenant des lances et des boucliers avec un étendard entre eux, GLORIA EXERCITVS. Marque d'atelier : SMANS. 16 mm, 2,96 grammes. réf : RIC VII 86. Patine vert olive profond brillant. #CR3010 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé en 320 après JC. Son buste casqué et cuirassé à droite, CONSTANTINVS AVG / Deux captifs assis de part et d'autre de la banderole inscrits VOT XX, S à gauche, F à droite, VIRTVS EXERCIT ASIS* en ex. 20 mm, 2,69 grammes. ref : RIC VII 109, A. Superbe monnaie aux détails nets, belle patine verte avec traces d'argenture sur les surfaces. #CR2334 : 175 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé
323-324 après JC, atelier de Trèves. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Victoire avançant à droite, tenant un trophée au bras droit, branche dans la main gauche, repoussant le captif assis à terre à droite, tête tournée en arrière, SARMATIA-DEVICTA Marque d'atelier PTR. réf : RIC VII 429, P.
19,5 mm, 2,69 grammes. Patine noire, grand détail ! #CR2868 : 250 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze frappé en 327 après JC. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS MAX AVG / Victoire debout à gauche sur galère (navire de guerre), couronne à deux mains, LIBERTAS PVBLICA B à gauche, CONS en ex. 19 mm, 3,49 grammes. réf : RIC VII 18. Grand navire ! Belle patine brun rougeâtre foncé. #CR2332 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Bronze Follis, frappé 330-335 après JC, atelier de Nicomédie. Sa rosace-diadème, drapé, buste cuirassé à droite, CONSTANTINVS MAX AVG / Deux soldats tenant des lances et des boucliers avec un étendard entre eux, GLORIA EXERCITVS. Marque d'atelier : SMNA. 18 mm, 2,19 grammes. réf : RIC VII 188. Patine vert olive profond brillant. #CR3011 : 125 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis de bronze. Atelier de Trèves, frappé 325-326 après JC. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Portail du château romain, 6 étages, 2 tourelles, étoile au dessus, pas de portes. PROVIDENTIAE AVGG Marque d'atelier PTR. réf : RIC VII Trèves 461. 18x20 mm, 3,10 g. Patine noire, joli portrait, joli détail. #CR2866 : 175 $ VENDU
"Urbs Roma", Rome commémorative en bronze réduit centenionalis frappé sous Constantin le Grand, 330-333 après JC, atelier Siscia. Buste casqué et cuirassé de Roma à gauche, VRBS ROMA / Louve suçant les jumeaux Romulus & Remus. Deux étoiles au dessus, marque d'atelier ASIS en dessous. 18 mm, 2,28 grammes. réf : Sear 16513, RIC VII, p. 453,222. Détail glorieux, patine vert olive. Près de EF ! #CR2815 : 150 $ VENDU
"Urbs Roma", Rome commémorative en bronze réduit centenionalis frappé sous Constantin le Grand, 332 après JC, atelier de Lugdunum. Buste casqué et cuirassé de Roma à gauche, VRBS ROMA / Louve suçant les jumeaux Romulus & Remus. Deux étoiles au-dessus, point-PLG ci-dessous. 17x19 mm, 1,98 grammes. réf : Sear 16492, RIC VII 138. Détail incroyable ! Beau ton cuivré foncé. #CR2623 : 199 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis de bronze. Atelier de Trèves, frappé 325-326 après JC. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Portail du château romain, 6 étages, 2 tourelles, étoile au dessus, pas de portes. PROVIDENTIAE AVGG Mintmark PTR-croissant. 20 mm, 3,24 grammes. réf : RIC VII Trèves 461. Near-EF, superbe portrait, détails nets, ton cuivré foncé. #CR2890 : 150 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 324-325 après JC. Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile en haut, PROVIDENTIAE AVGG, SMTST en bas (atelier de Thessalonique). 19,8 mm, 3,18 g. réf : RIC VII 24. Superbe portrait, belle patine. #CR2630 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 324-325 après JC. Monnaie d'Antioche. Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile en haut, PROVIDENTIAE AVGG, marque d'atelier SMANTB en bas. 20 mm, 3,12 grammes.
réf : RIC VII 78,B. AEF, bien centré et frappé, patine noire.
ex-De Pere, collection WI. #CR3107 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 324-325 après JC. Monnaie d'Antioche. Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile en haut, PROVIDENTIAE AVGG, marque d'atelier SMANTA en bas. 21 mm, 3,16 grammes.
réf : RIC VII 78,A. AEF, bien centré et frappé, patine noire.
ex-De Pere, collection WI. #CR3109 : 99 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis de bronze. Atelier de Trèves, frappé 325-326 après JC. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Portail du château romain, 6 étages, 2 tourelles, étoile au dessus, pas de portes. PROVIDENTIAE AVGG Marque d'atelier PTRE.
19 mm, 3,47 grammes. réf : RIC VII Trèves 461. Patine noire, joli portrait, bon détail. #CR2865 : 150 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis réduit en bronze frappé 330-335 après JC. Son buste à diadème, drapé et cuirassé de rosettes à droite, CONSTANTINVS MAX AVG / Deux soldats tenant des lances et des boucliers avec un étendard entre eux, GLORIA EXERCITVS.Marque d'atelier : SMANA (atelier d'Antioche). réf : RIC VII 86. 17 mm, 2,71 g. Magnifique portrait, choix ton cuivré profond. #CR2948 : 125 $ VENDU


Constantin Ier le Grand. Pièce de bronze frappée en 324-325 après JC.
Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile au-dessus, PROVIDENTIAE AVGG, SMTC = atelier de Thessalonique. Belle patine vert olive. 18 mm de diamètre. #9323 : 50 $ VENDU


Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Folie de bronze. IMP CONSTANTINVS P F AVG, lauréat, buste drapé et cuirassé à droite / SOLI INVICTO COMITI, Sol debout à gauche, chlamys en travers de l'épaule gauche, tenant un globe et levant la main droite, étoile à g. TT ci-dessous = menthe de Thessalonique. Superbe patine du désert ! 21 millimètres. #3482 : 60 $ VENDU


Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC.
Pièce de monnaie AE3 en bronze argenté de 324 après JC. CONSTANTINVS AVG, tête laurée à droite / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne, TSHVI = atelier Thessalonique. 18 mm, il reste encore de l'argenture !
#9945 : 80 $ VENDU


Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, menthe Siscia.
Buste lauré de Constantin rt, IMP CONSTANTINVS PF AVG / Jupiter debout, tenant un sceptre et Victoire qui tient une couronne. Aigle avec couronne en bec aux pieds. IOVI CONSERVATORI, "B" (officina B) à rt. 20 millimètres. #416 : 45 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC.
Incroyable pièce de monnaie AE3 en bronze frappée c. 324 après JC. CONSTANTINVS AVG, sa tête lauréate à droite / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne. SMHD = menthe d'Héraclée. 19 mm, superbe portrait ! #9879 : 75 $ VENDU - Alt. disponible!
Constantin Ier le Grand. Pièce de bronze frappée en 324-325 après JC.
Son buste diadème & drapé à droite, CONSTANTINVS IMP AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile au-dessus, PROVIDENTIAE AVGG. G-SIS (croissant) ci-dessous = menthe Siscia. Beau ton noir brillant. 20 millimètres. Superbe buste ! #60040 : 99 $ VENDU
Constantin Ier le Grand. Pièce de bronze frappée en 324-325 après JC.
Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile au-dessus, PROVIDENTIAE AVGG. B-SIS (croissant) ci-dessous = menthe Siscia. Beau ton noir brillant. 19 millimètres. Une magnifique pièce de monnaie ! #14958 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 322-325 après JC, atelier d'Héraclée. Sa tête laurée à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne, SMHD= Heraclea mint. Pièce de "propagande" : "Je vous fais le serment de vingt ans". 19,5 mm, 2,81 g. Quelques sifflements encore visibles. #44399 : 65 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 324-325 après JC. menthe de Thessalonique. Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile en haut, PROVIDENTIAE AVGG, SMTSB en bas. 19 millimètres. Superbe patine noire, détail qui tue ! #49209 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, menthe d'Héraclée. Tête laurée de Constantin à droite, IMP C FL VAL CONSTANTINVS PF AVG / Jupiter debout face à la Victoire sur globe & sceptre aigle avec couronne en bec aux pieds officina lettre B à droite, IOVI CONSERVATORI AVGG, SMHT en exergue. réf : RIC VI 75. 20 mm, 3,35 g. Des détails absolument époustouflants ! #58563 : 175 $ VENDU
Constantin Ier le Grand. Follis en bronze frappé 324-325 après JC, atelier Cyzicus. Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile au dessus, PROVIDENTIAE AVGG, SMKG en ex. réf : RIC VII 44,G. 19 mm, 2,34 g. #82699 : 80 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze frappé 324-325 après JC, atelier Siscia. Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile au-dessus, PROVIDENTIAE AVGG, GSIS en ex. Belle monnaie ! 19 mm, 3,0 grammes. #78034 : 99 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Fantastique follis en bronze argenté, menthe Nicomédie. Son buste drapé lauréat & rt. Tenant mappa, globe & sceptre, IMP CONSTANTINVS AVG / Passerelle à trois tourelles du camp militaire,PROVIDENTIAE AVGG, marque d'atelier SMNB. Réf : Sear 16032v. 20 mm, 3,45 grammes. #GVCR2114 : 150 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 324-325 après JC. Monnaie d'Antioche. Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile en haut, PROVIDENTIAE AVGG, SMANTA en bas. 20 mm, 2,65 grammes. Patine vert olive brillante avec de grands reflets de terre ! #CR2001 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze argenté, frappé 322-325 après JC, atelier Heraclea. Sa tête laurée à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne, SMHD= Heraclea mint. Pièce de "propagande" : "Je vous fais le serment de vingt ans". 19 mm, 3,57 g. #77074 : 85 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, atelier de Thessalonique, frappé 312-313 après JC. Buste lauré, drapé et cuirassé de Constantin à droite, IMP C CONSTANTINVS PF AVG / Jupiter debout face à la Victoire sur globe & sceptre aigle avec couronne en bec aux pieds officina lettre B à droite, IOVI CONSERVATORI AVGG NN, TS-E en exergue. réf : RIC VI 61v. Grand 24 mm, 2,67 g. Plus joli que la photo ne le permet. #88074 : 99 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307 - 337 AD. Superbe follis en bronze argenté. Menthe d'Héraclée. Sa tête lauréate à droite, IMP C FL VAL CONSTANTINVS PF AVG / Jupiter debout face à Victoire sur globe & sceptre aigle avec couronne en bec aux pieds officina lettre E, SMHT en ex. IOVI CONSERVATORI AVGG. 21 mm, 3,10 grammes. réf : RIC VI 75. Belle argenture, détail époustouflant ! #CR2210 : 99 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze argenté, frappé 322-325 après JC. Sa tête laurée à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne, SMHD= Heraclea mint. Pièce de "propagande" : "Je vous fais le serment de vingt ans". 20 mm, 3,99 grammes. Une belle argenture reste sur les surfaces ! #48929 : 75 $ VENDU


Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze de 309-310 après JC. Lugdunum (Lyon) menthe. Son buste lauré, drapé et cuirassé à droite, vu de dos, IMP CONSTANTINVS AVG / Sol debout de face, tête à gauche, chlamyde pendue en arrière de l'épaule gauche, tenant un globe et levant la main droite, SOLI INVICTO COMITI. T-F et étoile à travers les champs, marque d'atelier PLG. réf : RIC VI 310. 22 mm, 2,82 g. Patine noire, joli détail. #CR2059 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, atelier de Trèves, frappé 310-313 après JC. COHis buste lauré et cuirassé à droite, CONSTANTINVS P F AVG / Sol debout à gauche, tenant un globe et levant la main droite, SOLI INVICTO COMITI T-F à travers champs, PTR en exeergue. 25,7 mm, 4,15 grammes. réf : RIC 873. EF ! Patine riche et brillante, détail incroyable ! #CR2297 : 175 $ VENDU


Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Énorme follis en bronze, atelier Siscia, frappé 309-310 après JC. Sa tête lauréate à droite, IMP CONSTANTINVS PF AVF / Génie debout à gauche, tenant patère et corne d'abondance, GENIO AVGVSTI croissant-G dans les champs, SIS en exergue. réf : RIC 209. 24 mm, 6,22 g. TTB, patine noire. #CR2308 : 175 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Pièce en bronze AE3, atelier d'Antioche, frappée 325-326 après JC. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile au-dessus, PROVIDENTIA AVGG SMANTE en exergue. réf : RIC 63 LRBC 1333. 19,8 mm, 2,47 g. TTB, restes d'argenture d'origine sur certaines surfaces. Plutôt sympa! #CR2309 : 175 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 324-325 après JC. Monnaie d'Antioche. Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile en haut, PROVIDENTIAE AVGG, SMANTB en bas. AEF, bien centré et frappé, quelques argentures subsistent sur les surfaces. 19,5 mm, 3,23 grammes. réf : RIC VII 78,B. ex-Frank S. Robinson, Albany, NY. #CR2293 : 150 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, atelier de Trèves, frappé 323-324 après JC. Son buste de lauréat à droite, CONSTANTINVS AVG / Victoire avançant à droite, tenant un trophée au bras droit, branche dans la main gauche, repoussant le captif assis à terre, SARMATIA DEVICTA PTR-croissant en exergue. 19,5 mm, 3,58 g. réf : RIC 435. EF. Belle pièce, beau détail. Photo délavée. #CR2296 : 150 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand. Grand follis en bronze, frappé 311 après JC, atelier de Thessalonique. Sa tête lauréate à droite, IMP CONSTANTINVS PF AVG / Jupiter debout à gauche, chlamys suspendue à l'épaule gauche, tenant la Victoire tenant une couronne et un sceptre, aigle avec une couronne dans le bec au pied gauche, IOVI CONSERVATORI AVGG NN TS-B ci-dessous. réf : RIC IV Siscia 222c, Sear 15934v. 24 mm de diamètre. Monté dans une lunette en argent personnalisée, légère patine pour mieux correspondre au ton de la pièce. #JN2144 : 199 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand. Grand follis en bronze, frappé 311 après JC, atelier Siscia. Sa tête lauréate à droite, IMP CONSTANTINVS PF AVG / Jupiter debout à gauche, chlamyde suspendue à l'épaule gauche, tenant la Victoire tenant une couronne et un sceptre, aigle avec couronne en bec au pied gauche, IOVI CONSERVATORI AVGG NN. Gamma dans le champ droit. Marque d'atelier SIS. réf : RIC IV Siscia 222c, Sear 15934v. 23 mm de diamètre. Monté dans une lunette en argent personnalisée, légère patine pour mieux correspondre au ton de la pièce. #JN2145 : 175 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé en 319 après JC. Monté dans une lunette en argent .925 personnalisée. Son buste cuirassé à gauche, coiffé d'un casque à haute crête, lance sur l'épaule, IMP CONSTAN-TINVS AVG / Deux Victoires face & inscrivant VOT PR sur un écu placé sur l'autel orné d'un diamant, VICTORIAE LAETAE PRINC PERP. réf : RIC VII 189v. 19 mm de diamètre, bon détail. #JN2089 : 150 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 322-325 après JC, atelier d'Héraclée. Sertie d'une lunette en argent personnalisée. Sa tête laurée à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne, SMHD= Heraclea mint. Pièce de "propagande" : "Je vous fais le serment de vingt ans". 20 millimètres. Ton noir à cuivré. Plus sympa qu'une photo ! #55303 : 125 $ VENDU

Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Grand follis en bronze, atelier de Trèves, frappé en 317 après JC. Son buste lauré, drapé, cuirassé à droite, CONSTANTINVS PF AVG / Sol debout à droite, tête à gauche, chlamyde étalée sur les deux épaules, tenant un globe et levant la main droite, SOLI INVICTO COMITI T-F à travers champs. Marque d'atelier PTR. Grand 23 mm, 4,37 g. réf : RIC VI Trèves 873. Super détail ! #CR2573 : 150 $ VENDU

Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 324-325 après JC. Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile en haut, PROVIDENTIAE AVGG, SMKS en bas (Cyzicus menthe). réf : RIC VII 24. 19 mm, 2.82g. Patine noire. ex-Los Angeles, Californie collection. #CR2571 : 60 $ VENDU


Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, atelier de Rome. Frappé 317-318 après JC. Buste lauré, drapé, cuirassé à droite, IMP CONSTANTINVS PF AVG / Sol debout à gauche, chlamyde en travers de l'épaule gauche, tenant un globe et levant la main droite, SOLI INVICTO COMITI. Couronne dans le champ gauche. Marque d'atelier RT. 19,5 mm, 2,84 grammes. réf : RIC VII Rome 97. #CR2639 : 150 $ VENDU
"Urbs Roma", bronze commémoratif de Rome réduit centenionalis frappé sous Constantin le Grand, 330-331 après JC, atelier de Trèves. Buste casqué et cuirassé de Roma à gauche, VRBS ROMA / Louve suçant les jumeaux Romulus & Remus. Deux étoiles ci-dessus, TRP ci-dessous. 16,5 mm, 2,23 grammes. réf : Sear 16487, RIC VII, 214-215. Beau ton cuivré foncé. #CR2622 : 145 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 323-324 après JC, atelier de Trèves. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Victoire avançant à droite avec trophée, repoussant le captif assis à terre, SARMATIA DEVICTA. Marque d'atelier STR. 21 mm de diamètre. réf : RIC VII 429, S. Pièce à patine cuivrée foncée, excellent détail ! Monté dans une superbe lunette en argent .925 personnalisée. #CR2721 : 299 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 325-326 après JC, atelier de Trèves. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à 6 étages, deux tourelles, étoile au-dessus, PROVIDENTIAE AVGG Mintmark PTR-croissant. 21 mm de diamètre. réf : RIC VII Trèves 461. Pièce à patine cuivrée foncée, excellent détail, portrait incroyable ! Monté dans une superbe lunette en argent .925 personnalisée. #CR2715 : 325 $ VENDU
"Urbs Roma", Rome commémorative en bronze réduit centenionalis frappé sous Constantin le Grand, 330-333 après JC, atelier d'Héraclée. Buste casqué et cuirassé de Roma à gauche, VRBS ROMA / Louve suçant les jumeaux Romulus & Remus. Deux étoiles dessus, marque d'atelier SMH-E dessous. 19 mm, 2,97 grammes. réf : Sear 16517, RIC VII, 557-559. Excellent détail, belle patine vert olive brillant foncé, traces d'argenture visibles sur les surfaces. Près de EF ! Bien mieux qu'en photo. #CR2814 : 125 $ VENDU
"Urbs Roma", Rome commémorative en bronze réduit centenionalis frappé sous Constantin le Grand, 330-333 après JC, atelier Siscia. Buste casqué et cuirassé de Roma à gauche, VRBS ROMA / Louve suçant les jumeaux Romulus & Remus. Deux étoiles ci-dessus, marque d'atelier Gamma-SIS ci-dessous. 19 mm, 2,49 grammes. réf : Sear 16513, RIC VII, p. 453,222. Détail glorieux, belle patine vert olive foncé. Près de EF ! #CR2817 : 199 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé en 317 après JC, atelier d'Aquilée. Son buste lauré, drapé, cuirassé à droite, IMP CONSTANTINVS PF AVG / Sol debout à gauche, tenant un globe terrestre et levant la main droite, chlamyde en travers de l'épaule gauche, SOLI INVICTO COMITI Marque d'atelier AQP. 20 mm, 2,65 grammes. réf : RIC VII Aquilée 4. #CR2660 : 99$ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, atelier de Trèves, frappé en 317 après JC. Son buste lauré, drapé et cuirassé à droite, IMP CONSTANTINVS AVG / Sol debout à droite, tête à gauche, chlamyde étalée sur les deux épaules, tenant un globe et levant la main droite, SOLI INVICTO COMITI T-F à travers champs. Marque d'atelier BTR. 20 mm, 3,60 grammes. réf : S-3767, RIC VII Trèves 131. Détail incroyable ! Un joyau d'une pièce de monnaie. J'ai expérimenté avec mon scanner sur celui-ci avec des résultats décevants. Super monnaie ! ex-Frank S. Robinson. #CR2395 : 150 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 324-325 après JC, atelier de Trèves. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Portail du château romain à 6 étages, deux tourelles, étoile au dessus, PROVIDENTIAE AVGG Mintmark STRE. 22 mm de diamètre. réf : RIC VII Trèves 449. Pièce à patine cuivrée foncée, excellent détail, superbe portrait ! Monté dans une lunette en argent .925 personnalisée. #CR2718 : 275 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 320-321 après JC, atelier d'Aquilée. Sa tête laurée à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI AVG autour de VOT XX en deux lignes au sein d'une couronne. Marque d'atelier AQP. 22 mm de diamètre. réf : RIC VII Aquilée 64 Sear 16202. Pièce à patine cuivrée foncée, excellent détail, joli portrait. Monté dans une superbe lunette en argent .925 personnalisée. #CR2724 : 299 $ VENDU
"Urbs Roma", pièce commémorative en bronze de Rome frappée sous Constantin le Grand, 330-337 après JC. Buste casqué et cuirassé de Roma à gauche, VRBS ROMA / Louve suçant les jumeaux Romulus & Remus. Deux étoiles au-dessus, SMTSG en dessous = menthe de Thessalonique. Frappé c. 330-333 après JC. 18 mm, 2,35 grammes. Bon détail, belle patine noir foncé. Terrible photo, toutes mes excuses. #CR2410 : 99 $ VENDU
"Urbs Roma", pièce commémorative en bronze de Rome frappée sous Constantin le Grand, 330-337 après JC. Buste casqué et cuirassé de Roma à gauche, VRBS ROMA / Louve suçant les jumeaux Romulus & Remus. Deux étoiles au dessus, SMTSG en dessous = menthe de Thessalonique. Frappé c. 330-333 après JC. 17 mm, 2,35 grammes. Patine noire. #CR2629 : 99 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Pièce de monnaie en bronze AE4. Son buste diadémé, drapé et cuirassé de rosaces à droite, CONSTANTINVS MAX AVG / Deux soldats tenant des lances et des boucliers avec deux étendards entre eux, GLORIA EXERCITVS. Marque d'atelier SMANTB. 18 mm, 2,17 grammes. réf : RIC VII Antioche 85 Sear 16359. Superbe portrait ! Patine vert olive foncé. #CR3085 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé en 320 après JC. Son buste casqué cuirassé à droite, CONSTANTINVS AVG/Standard inscrit VOT XX entre deux captifs, tous deux regardant à gauche VIRTVS EXERCIT S-F. Marque d'atelier AQT. 18 mm, 2,90 grammes. réf : RIC VII 48. Patine vert olive foncé, presque noire. #CR2999 : 99 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Bronze Follis, frappé 321 après JC, atelier de Rome ! Sa tête laurée à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne. Marque d'atelier RP ci-dessous. 19 mm, 2,97 grammes. réf : RIC VII 232. Merveilleux détail, ton cuivré profond. #CR3009 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé en 324 après JC. Sa tête laurée à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne. Marque d'atelier Marque d'atelier TS-Epsilon-VI ci-dessous (atelier de Thessalonique). 18 mm, 3,43 g. réf : RIC VII 101,E. Patine noire, joli détail. #CR3094 : 125 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. RARE follis réduit en bronze, atelier de Lyon, frappé 323-324 après JC. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Victoire, tenant un trophée et une branche de palmier, marchant à droite marchant sur le captif lié, SARMATIA DEVICTA. C dans le champ gauche. Marque d'atelier point PLG croissant. Identique à IARCW 479//500 (Llanbethery, Llancarfan hoard, 1957) autrement non publié. 20,5 mm, 2,55 grammes. réf : RIC VII Lyon 222 var. Voir Wildwinds (CETTE PIÈCE EXACTE ! Comme c'est le meilleur exemple connu là-bas). Excellent état (proche EF) avec tonalité sombre. Rare - apparemment, seuls quelques-uns de ce type sont connus pour exister. Et un superbe exemple ! ancienne collection de Londres, Royaume-Uni. #CR3015 : 399 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze frappé 330-335 après JC, atelier de Trèves. Son buste à diadème, drapé, cuirassé à droite, CONSTANTINVS MAX AVG / Deux soldats tenant des lances et des boucliers avec deux étendards entre eux, GLORIA EXERCITVS. Marque d'atelier : point TR P. 20 mm, 2,87 g. réf : RIC VII Trèves 537. #CR2853 : 99$ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 323-324 après JC, atelier de Trèves. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Victoire avançant à droite, tenant un trophée sur le bras droit, branche dans la main gauche, repoussant le captif assis au sol à droite, tête tournée en arrière, SARMATIA-DEVICTA Marque d'atelier PTR-croissant. 20 mm, 2,87 grammes. réf : RIC VII 435, P. Traces d'argenture encore visibles sur les surfaces ! Excellent portrait. #CR2856 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 323-324 après JC, atelier de Trèves. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Victoire avançant à droite, tenant un trophée au bras droit, branche dans la main gauche, repoussant le captif assis à terre à droite, tête tournée en arrière, SARMATIA-DEVICTA Marque d'atelier PTR. 19 mm, 3,55 grammes. réf : RIC VII 429, P. Joli portrait. Des traces d'argenture encore visibles sur les surfaces ! #CR2855 : 125 $ VENDU
A Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze frappé 321 après JC, atelier de Rome. Sertie d'une lunette en argent .925 personnalisée. Sa tête laurée à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG, autour de VOT XX en couronne. Marque d'atelier RT. Monnaie de Rome. Diamètre total 25 mm. réf : RIC VII 237, T. Monnaie aux détails exceptionnels, ton cuivré foncé. Choix des grades État extrêmement fin/presque hors circulation ! Coin ex Robin Danziger, NY. #CR3146 : 325 $ VENDU


Constantin Ier le Grand, follis en bronze argenté de 319 après JC. Buste cuirassé casqué de Constantin à droite, IMP CONSTANTINVS MAX AVG, / Deux Victoires tenant un bouclier inscrit VOT/PR sur un autel, VICTORIAE LAETAE PRINC PERP. BSIS = menthe Siscia. 17 millimètres. #9290 : 60 $ VENDU


Constantin Ier le Grand. Follis en bronze, frappé 311-313 après JC.
Portrait étonnant ! Patine radieuse. Buste lauré de Constantine rt, IMP C FL VAL CONSTANTINVS PF AVG / Génie debout à gauche, tenant patera & cornes d'abondance, GENIO AVGVSTI. MKVA = menthe Cyzicus. 22 millimètres. #9836 : 95 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC.
Pièce de bronze AE3 de 324 après JC. CONSTANTINVS AVG, tête laurée à droite / DN CONSTANTINI MAX AVG vers VOT XX en couronne, TSIS en exergue = Siscia mint. 19 millimètres. #e102 : 45 $ VENDU


Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC.
Pièce de bronze AE3 de 324 après JC. CONSTANTINVS AVG, tête lauréate à droite / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne, SIS en exergue (= Siscia mint) avec symbole soleil levant. 20 millimètres. #441 : 45 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC.
Pièce de bronze AE3 de 324 après JC. CONSTANTINVS AVG, tête lauréate à droite / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX avec croissant en couronne. 19 millimètres. #e103 : 45 $ VENDU - Alt. disponible!
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze frappé en 308 après JC. IMP C FL VAL CONSTANTINVS P F AVG, Tête laurée à droite / IOVI CONS-ERVATORI, Jupiter debout à gauche, tenant le sceptre de la Victoire &, aigle à pied à gauche, A à droite, SMN en ex.=Nicomedia mint. #90950 : 60 $ VENDU
Constantin Ier le Grand. Pièce de bronze. Son buste à diadème, drapé et cuirassé de rosettes à droite, CONSTANTINVS MAX AVG / Deux soldats tenant des lances et des boucliers avec deux étendards militaires entre eux, GLORIA EXERCITVS, A-SIS = Siscia mint. 18,5 mm. Beau ton noir brillant. Grand détail! #15461 : 99 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, menthe d'Héraclée. Tête laurée de Constantin à droite, IMP C FL VAL CONSTANTINVS PF AVG / Jupiter debout face à la Victoire sur globe & sceptre aigle avec couronne en bec aux pieds officina lettre B à droite, IOVI CONSERVATORI AVGG, SMHT en exergue. réf : RIC VI 75. 22 mm, 3.22g. Superbe ton lumineux, excellent détail! #12540 : 140 $ VENDU


Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, menthe d'Héraclée. Tête laurée de Constantin à droite, IMP C FL VAL CONSTANTINVS PF AVG / Jupiter debout face à la Victoire sur globe & sceptre aigle avec couronne en bec aux pieds officina lettre B à droite, IOVI CONSERVATORI AVGG, SMHT en exergue. réf : RIC VI 75. 20 mm 3,05 g. Une magnifique pièce de monnaie ! Excellent détail, l'argenture subsiste encore sur certaines surfaces. Très agréable. #44942 : 199 $ VENDU


"Urbs Roma", pièce commémorative en bronze de Rome frappée sous Constantin le Grand, 330-337 après JC. Buste casqué et cuirassé de Roma L, VRBS ROMA / Louve suçant les jumeaux Romulus & Remus. Deux étoiles au dessus. 18 mm, 1,92 g. #2611x2 : 49 $ VENDU
"Urbs Roma", pièce commémorative en bronze de Rome frappée sous Constantin le Grand, 330-337 après JC. Buste casqué et cuirassé de Roma L, VRBS ROMA / Louve suçant les jumeaux Romulus & Remus. Deux étoiles au dessus. 16 mm, 3,17 grammes. #CR2060 : 80 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze de 310-313 après JC. Menthe de Trèves. Son buste lauré, cuirassé à droite, IMP CONSTANTINVS PF AVG / Sol debout de face, tête à gauche, chlamyde pendue en arrière de l'épaule gauche, tenant un globe et levant la main droite, SOLI INVICTO COMITI. T-F à travers les champs, PTR en ex. réf : RIC VI 866a, Sear 16063. 22 mm, 2,99 g. Patine noire. #CR2057 : 150 $ VENDU
"Urbs Roma", pièce commémorative en bronze de Rome frappée sous Constantin le Grand, 330-337 après JC. Buste casqué et cuirassé de Roma à gauche, VRBS ROMA / Louve suçant les jumeaux Romulus & Remus. Deux étoiles au dessus, SMHG en dessous. 18 mm, 2,53 grammes. Excellents jumeaux de loup et d'amp ! Patine vert foncé. #CR2087 : 99 $
VENDU - Renseignez-vous sur les alternatives!
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Magnifique follis en bronze, frappé 322-325 après JC. Sa tête laurée à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne, SMHD= Heraclea mint. Pièce de "propagande" : "Je vous fais le serment de vingt ans". 19 mm, 3,60 g. Excellent détail ! Patine foncée brillante. #94642 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, menthe Siscia. Son buste à gauche dans un casque à haute crête, cuirassé, avec une lance sur l'épaule droite et un bouclier, IMP CONSTANTINVS AVG / Deux victoires face à face inscrivant VOT PR sur le bouclier posé sur l'autel. I sur l'autel, VICT LAETAE PRINC PERP. Marque d'atelier GSIS. réf : RIC VII 82, A. 19 mm, 2,31 g. #GVCR2129 : 80 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze frappé 314-315 après JC, atelier de Lyon, France. Son buste lauré, drapé et cuirassé à droite, vu de dos, IMP CONSTANTINVS P F AVG / Sol, radié, debout à gauche, tenant un globe et levant la main droite, SOLI INVICTO COMITI, T-F à travers champs, marque d'atelier PLG. réf : RIC VII Lyon 15. 21 mm, 3,04 g. #GVCR2134 : 150 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, atelier d'Antioche. Son buste lauré, drapé & cuirassé à droite, IMP CONSTANTINVS PF AVG / Jupiter debout à gauche, chlamys sur l'épaule gauche, tenant la Victoire sur globe & appuyé sur sceptre, aigle avec couronne à gauche, IOVI CONSERVATORI AVGG NN, B à droite, ANT en exergue . réf : RIC VII 15v. 23 mm, 4,24 grammes. Excellent détail, belle patine de terre. #GVCR2137 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307 - 337 AD. Magnifique follis en bronze, frappé en 311 après JC. 4ème Officine. IMP C FL VAL CONSTANTINVS PF AVG, son lauréat chef rt. / GENIO AVGVSTI CMH (ligaturé), Genius debout lt., tenant une patère et une corne d'abondance, MKVD en ex. 22 mm, 5,28 g. réf : RIC 77b. Une magnifique pièce de monnaie ! #125028 : 150 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 322-325 après JC. Sa tête laurée à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne, PT = Ticinium mint. Pièce de "propagande" : "Je vous fais le serment de vingt ans". 20,1 mm, 2,21 g. réf : RIC 167 LRBC 479. Détail magnifique, quelques restes d'argenture sur les surfaces. #CR2221 : 175 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Magnifique follis en bronze, frappé 322-325 après JC. Sa tête laurée à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne, SMHD= Heraclea mint. Pièce de "propagande" : "Je vous fais le serment de vingt ans". 18 mm, 3,04 grammes. Détails croustillants. ex-Guildcraft, acheté en 1991. #CR2058 : 150 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 324-325 après JC. Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile en haut, PROVIDENTIAE AVGG, SMTSA en bas (atelier de Thessalonique). 20 mm, 3,64 grammes. réf : RIC VII 154. Patine vert olive foncé avec dépôts de terre. #CR2335 : 65 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Folie de bronze. Sa tête diadème de rosette à droite, regardant vers le ciel, CONSTANTINVS MAX AVG / Victoire assis à gauche sur cippe, palme dans chaque main, regardant à droite, trophée devant, au pied duquel se trouve un captif agenouillé, tête tournante, éconduit par Victory, CONSTANTINI-ANA DAFNE officina Z dans le champ gauche. Marque d'atelier CONS. 19 mm, 3,10 g. réf : RIC VII 32 Sear 16191. Détail fabuleux, patine vert foncé. Type de portrait rare ! #CR2330 : 175 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé c. 325-326 après JC. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XXX en couronne, SMHA en dessous = Heraclea mint. Pièce de "propagande" : "Je vous fais le serment de 30 ans". 19 mm, 2,94 grammes. réf : RIC VII 70,A. Patine verte profonde brillante, rare type portrait. Photo horrible. #CR2338 : 99 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, Ticinum menthe, Frappé 322-325 AD. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / D N CONSTANTINI MAX AVG, légende autour de VOT/XX/croissant PT en exergue. 19,6 mm, 3,45 g. réf : RIC 167 LRBC 479. gVF, quelques beaux restes d'argenture. #CR2318 : 150 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze argenté, frappé en 320 après JC. Son buste casqué et cuirassé à droite, CONSTANTINVS AVG / Deux captifs assis de part et d'autre d'un bandeau inscrit VOT XX, VIRTVS EXERCIT S à gauche, F à droite, (lettre officinale) Étoile SIS en exergue. 19,5 mm, 3,31 g. réf : RIC VII 109,B. Meilleur détail que les terribles scans, argent visible sous les dépôts de terre sur les surfaces. ancienne collection de Los Angeles. #CR2099 : 85 $ VENDU
Commémorative de Constantinople, frappée sous Constantin Ier le Grand, 330-337 après JC. Pièce de bronze frappée 330-331 après JC, atelier de Trèves. Buste casqué de Constantinopolis à gauche, CONSTANTINOPOLIS / Victoire debout à gauche sur pied de proue de navire avec sceptre et s'appuyant sur un bouclier, TRS ci-dessous. réf : RIC 548. 17,5 mm, 2,79 g. #CR2166 : 85 $ VENDU
"Urbs Roma", pièce commémorative en bronze de Rome frappée sous Constantin le Grand, 330-337 après JC. Buste casqué et cuirassé de Roma à gauche, VRBS ROMA / Louve suçant les jumeaux Romulus & Remus. Deux étoiles au dessus, SMANQ en dessous = atelier d'Antioche. Frappé 330-333 après JC. 16,5 mm, 1,31 g. Excellent détail ! Patine sombre avec de jolis reflets de terre. #CR2152 : 145 $ VENDU - Renseignez-vous sur les alternatives !
Constantin Ier, 307-337 après JC. Grand follis en bronze, atelier de Lugdunum, frappé 309-310 après JC. Son buste lauré, drapé et cuirassé à droite, IMP CONSTANTINVS P F AVG/ Sol debout à gauche, chlamyde tombant de l'épaule gauche, tenant un globe et levant la main droite, SOLI INVICTO COMITI F-T, PLG en exergue. 23,6 mm, 4,60 g. réf : RIC 310. gVF. Patine noire. #CR2621 : 150 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, menthe de Londres, frappé c. 310-312 après JC. Buste lauré et cuirassé à droite, CONSTANTINVS P F AVG / Sol debout à gauche, tenant globe et fouet, étoile à droite, COMITI AVGG NN Marque d'atelier PLN. Grand 23 mm, 4,54 g. réf : RIC VI 153. Détail pointu ! #CR2652 : 150 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 324-325 après JC, atelier de Trèves. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à 6 étages, deux tourelles, étoile au-dessus, PROVIDENTIAE AVGG Mintmark STR. 19,5 mm, 2,90 grammes. réf : RIC VII Trèves 449. Détail pointu ! #CR2661 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 325-326 après JC, atelier de Trèves. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à 6 étages, deux tourelles, étoile au-dessus, croissant PROVIDENTIAE AVGG Mintmark PTR. 19 mm, 2,86 grammes. réf : RIC VII Trèves 461. #CR2665 : 99$ VENDU
"Manus Dei", la "Main de Dieu" - c'était la première fois qu'une divinité judéo-chrétienne était représentée sur une pièce de monnaie. Divus Constantin Ier le Grand, question post-mortem frappée après sa mort, 337-340 après JC. Tête voilée de Constantin à droite, DV CONSTANTINVS PT AVGG / Constantin conduisant un quadrige au galop à droite, la main de Dieu descendant d'en haut. Marque d'atelier SMK-Gamma. 16 mm, 1,58 g. réf : RIC VIII Cyzicus 19. Patine noire aux reflets sable du désert. ex-GNC. Excellent pour ceux-ci ! #CR2226 : 150 $ VENDU - renseignez-vous sur alt.


"Urbs Roma", pièce commémorative en bronze de Rome frappée sous Constantin le Grand, 330-337 après JC. Buste casqué et cuirassé de Roma à gauche, VRBS ROMA / Louve suçant les jumeaux Romulus & Remus. Deux étoiles au-dessus, SMTSE en dessous = menthe de Thessalonique. Frappé c. 330-333 après JC. 18 mm, 2,54 grammes. EF ! réf : Sear-16516 LRBC I 750. Détail spectaculaire ! Excellente patine, vraiment une pièce de collection ! ex-Frank S. Robinson, Albany, NY. #CR2787 : 350 $ VENDU


Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze frappé 326 après JC. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG, autour de VOT XXX en couronne. Marque d'atelier SMHB. Menthe d'Héraclée. 20 mm de diamètre. réf : RIC VII 82,B. Pièce à patine vert olive foncé. Sertie d'une lunette en argent .925 personnalisée. Joli portrait ! #CR2488 : 225 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze frappé en 319 après JC. Son buste cuirassé à gauche, en casque à haute cimier, lance sur l'épaule, IMP CONSTANTINVS AVG / Deux Victoires faisant face et inscrivant VOT PR sur un écu placé sur l'autel orné d'un diamant, VICTORIAE LAETAE PRINC PERP. Marque d'atelier PT. diamètre : 20 mm. RIC VII 189. Pièce bien détaillée, belle patine cuivrée. Sertie d'une lunette en argent .925 personnalisée. #CR2490 : 225 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, atelier de Lyon, frappé 315-316 après JC. Buste lauré, drapé et cuirassé à droite, vu de dos, IMP CONSTANTINVS AVG / Sol, radié, debout à gauche, tenant un globe et levant la main droite, SOLI INVIC-TO COMITI. TF-star à travers les champs. Marque d'atelier PLG. 19 mm, 2,96 grammes. réf : RIC VII Lyon 32. Joli détail ! #CR2640 : 125 $ VENDU
Commémorative de Constantinople, frappée sous Constantin Ier le Grand, 330-337 après JC. Pièce de bronze frappée en 330 après JC, atelier de Constantina ! Buste casqué de Constantinopolis à gauche, CONSTANTINOPOLIS / Victoire debout à gauche sur pied de proue de navire avec sceptre et s'appuyant sur un bouclier, CONST ci-dessous. 19 mm, 1,63 g. réf : Sear 16451, RIC VII, p. 271 344. Super détail, bien mieux que photo! Rare! #CR2841 : 99 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze argenté frappé 309-310 après JC, atelier de Lyon. Son buste lauré et cuirassé à droite, IMP CONSTANTINVS P AVG / Sol debout à gauche, chlamyde tombant de l'épaule gauche, tenant un globe et levant la main droite, SOLI INVIC-TO COMITI F-T à travers champs. Marque d'atelier PLG. réf : RIC VI Lyon 308. 23 mm, 4,50 g. Grand détail! Des traces d'argenture subsistent sur les surfaces. #CR2631 : 150 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze frappé 324 après JC. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de l'étoile VOT XX dans la couronne. Marque d'atelier SMHA. réf : RIC VII Heraclea 60. Monté dans une lunette en argent .925 personnalisée. 21 mm de diamètre. Belle patine bronze foncé. #CR2486 : 225 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 324-325 après JC. Son buste lauré à droite, CONSTANTINVS AVG / Porte de camp du château romain à deux tourelles, étoile en haut, PROVIDENTIAE AVGG, BSIS en bas (atelier Siscia). 23 mm de diamètre. réf : RIC VII 200,B. EF, haut relief, détails nets, ton cuivré foncé. Monté dans une superbe lunette en argent .925 personnalisée. #CR2719 : 275 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis de bronze. Atelier de Trèves, frappé 325-326 après JC. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Portail du château romain, 6 étages, 2 tourelles, étoile au dessus, pas de portes. PROVIDENTIAE AVGG Mintmark PTR-croissant. 22 mm de diamètre. réf : RIC VII Trèves 461. EF, portrait reat, détail net, ton cuivré foncé. Monté dans une superbe lunette en argent .925 personnalisée. #CR2722 : 299 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Nummus en bronze, frappé en 324 après JC. Sa tête laurée à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne, Marque d'atelier SMHΔ en dessous = Heraclea mint. Pièce de "propagande" : "Je vous fais le serment de dix ans". réf : RIC VII 60,D. Patine vert olive brillante profonde. Pièce de 19 mm, dallée et certifiée About Uncirculated (AU) par NGC ! #CR2884 : VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Nummus en bronze, frappé 333-335 après JC. Son buste à diadème, drapé et cuirassé de rosettes à droite, CONSTANTINVS MAX AVG / Deux soldats tenant des lances et des boucliers avec un étendard entre eux, GLORIA EXERCITVS Marque d'atelier : CONSH = atelier de Constantinople. réf : RIC VII 73. Patine brun rougeâtre profond, détail au choix ! Pièce de 17 mm, dallée et certifiée About Uncirculated (AU) par NGC ! #CR2887 : 175 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC.
Follis de bronze. Atelier de Trèves, frappé 325-326 après JC. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Portail du château romain, 6 étages, 2 tourelles, étoile au dessus, pas de portes. PROVIDENTIAE AVGG Marque d'atelier PTR. réf : RIC VII Trèves 461. 20 mm, 3,19 g. Patine noire, joli portrait, bon détail. #CR2867 : VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 333-335 après JC. Son buste à diadème, drapé, cuirassé à droite, CONSTANTINVS MAX AVG / Deux soldats tenant des lances et des boucliers avec un étendard entre eux, GLORIA EXERCITVS Mintmark CONSH = Constantinople mint. 18 mm, 2,70 grammes. réf : RIC VII 73.
ex-De Pere, collection WI. #CR3110 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 324-325 après JC, atelier de Trèves. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Portail du château romain à 6 étages, deux tourelles, étoile au dessus, PROVIDENTIAE AVGG Mintmark STRE. 22 mm de diamètre. réf : RIC VII Trèves 449. Pièce à patine cuivrée foncée, excellent détail. Traces d'argenture visibles sur les surfaces. Monté dans une superbe lunette en argent .925 personnalisée. #CR2716 : 275 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 322-325 après JC. Monté dans une lunette en argent .925 personnalisée. Sa tête laurée à droite, CONSTANTINVS AVG / DN CONSTANTINI MAX AVG autour de VOT XX en couronne, SMHA en bas = Heraclea mint. Pièce de "propagande" : "Je vous fais le serment de vingt ans". 21,5 mm de diamètre. réf : RIC VII 60, A. Patine vert olive foncé. Pièce de monnaie ex-Los Angeles, CA collection. #CR2910 : 199 $ VENDU
Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Pièce de monnaie en bronze AE4. Son buste diadémé, drapé et cuirassé de rosaces à droite, CONSTANTINVS MAX AVG / Deux soldats tenant des lances et des boucliers avec deux étendards entre eux, GLORIA EXERCITVS. Marque d'atelier SMANTB. 17,5 mm, 2,03 grammes. réf : RIC VII Antioche 85 Sear 16359. Joli portrait ! Un peu d'argenture reste sur les surfaces. ex De Père, collection WI. #CR3122 : 125 $ VENDU
Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, Sa tête laurée à droite, IMP CONSTANTINVS P F AVG / Jupiter debout de face avec la tête à gauche, chlamyde pendue à l'épaule gauche, tenant la Victoire sur globe et appuyée sur sceptre, aigle à gauche, lettre IOVI CONSERVATORI officina Δ à droite, marque d'atelier SIS. 21 mm, 3,41 g. réf : RIC VI Siscia 232b-var. Bien mieux qu'en photo. #CR2662 : 125 $ VENDU

Rome antique. Constantin Ier le Grand, 307-337 après JC. Follis en bronze, frappé 323-324 après JC, atelier de Trèves. Sa tête lauréate à droite, CONSTANTINVS AVG / Victoire avançant à droite avec trophée, repoussant le captif assis à terre, SARMATIA DEVICTA. Marque d'atelier STR. 20 mm de diamètre. réf : RIC VII 429, S. Pièce à patine cuivrée foncée, excellent détail ! Monté dans une lunette en argent .925 personnalisée. Magnifique! #CR2725 : 275 $ VENDU


Armures & Boucliers | Outils de guerre | L'armée romaine

L'armure est l'une des parties les plus importantes de l'équipement de tout soldat. Cela est vrai aujourd'hui, et était vrai pour les soldats de Rome. La technologie des armures a changé, mais le principe reste le même : protéger le porteur pendant la bataille. Alors que l'armure moderne est principalement centrée sur la protection contre les balles, l'armure de Rome a été conçue pour protéger principalement contre les projectiles tels que les lances ou les javelots, les flèches, les épées ou les poignards.

Armée romaine - 160 avant notre ère


Légionnaires avec scutum et casques.
Image reproduite avec l'aimable autorisation de la Legio XX.

L'armure de l'armée romaine vers 160 avant JC était principalement composée d'un bouclier, le scutum, et un gilet pare-balles qui variait selon le rang et la position, composé d'un plastron et d'une jambière, sur la jambe gauche. Les scutum était un bouclier ovale incurvé fait de deux feuilles de bois collées ensemble et recouvertes de toile et de cuir, généralement avec un bossage en forme de fuseau le long de la longueur verticale du bouclier. Il peut être considéré comme un bouclier corporel et était extrêmement lourd (

10kg). Lorsqu'un légionnaire chargeait le bouclier, il le tenait avec un bras tendu et le reposait sur son épaule gauche, puis courait vers l'ennemi de toutes ses forces pour tenter de renverser son ennemi. Il s'agenouillerait alors derrière le bouclier et se battrait derrière lui. Un exemple de ce type de bouclier a été trouvé à Kasr El Harit dans le Fayoum en Egypte. Il mesure 1,28 m de long et 63,5 cm de large et est construit en bouleau stratifié. Neuf ou dix bandes de bouleau de 6 à 10 cm de large ont été collées entre deux couches de bandes plus minces disposées perpendiculairement à la couche intermédiaire. Le bouclier est le plus épais au centre (1,2 cm) et fait un peu moins d'un centimètre d'épaisseur sur les bords. Le bouclier était recouvert de feutre qui était cousu à travers le bois. La poignée était horizontale et devait être tenue par le haut. Ce type de bouclier comportait probablement aussi généralement une bordure en fer sur les bords supérieur et inférieur. Les boucliers du légionnaire devaient être de taille réglementaire, et un soldat pouvait être sévèrement réprimandé si son bouclier était trop grand.

Le gilet pare-balles du principes (infanterie lourde), hastati (soldats de première ligne), et triarii (anciens combattants) ne se composait que d'un plastron carré de 20 cm, appelé garde cardiaque (pectoral) et une jambière. La seule jambière était portée sur la jambe gauche, la jambe qui était exposée pendant la bataille. Les pectoral était soit carré, soit rond. Les soldats les plus riches portaient des cottes de mailles très lourdes, pesant environ 15 kg. Ce poids était tout un problème dans le récit de la bataille du lac Trasimène, où des soldats qui tentaient de s'éloigner à la nage ont été noyés par leur armure. Les principes et hastati portait également un casque en bronze avec un anneau de trois plumes noires ou violettes d'environ 45 cm de haut. C'était pour que chaque homme paraisse deux fois sa taille.

Les vélites (soldats légèrement armés) ne portaient aucune armure, à l'exception d'un casque uni. Parfois décorés de peau de loup ou d'une autre marque unique afin que les centurions puissent les reconnaître de loin et juger de leur habileté au combat.

La cavalerie était équipée à la grecque, d'une cuirasse et d'un bouclier rond (parme équestre). Ils portaient également une cotte de mailles identique à celle des légionnaires, à l'exception d'une fente au milieu qui leur permettait de s'asseoir sur un cheval.

Armée romaine - 100 avant notre ère à 200 CE

Au premier siècle de notre ère, la méthode de recrutement avait changé : le recrutement était désormais ouvert à tous les citoyens, quelle que soit leur richesse. Auparavant, le système était basé sur la richesse, et les armes légères vélites étaient issus de la classe la plus pauvre, car tous les soldats étaient financièrement responsables de leur propre armure. Avec le nouveau recrutement ouvert, le gouvernement a dû fournir des armures bon marché et produites en série, pour lesquelles les déductions ont été faites dans la solde du soldat. La qualité de ce travail est évidente dans les casques de l'époque, qui sont de très mauvaise facture, utilisant tous les raccourcis possibles.

Les casques étaient de plusieurs types. L'ancien casque Montefortino était en forme de bol, avec un chignon rempli de plomb et un trou pour l'insertion d'une plume. Le casque de type Coolus était un casque rond en bronze avec un petit protège-nuque, et le type Port, qui était un casque en fer avec un long protège-nuque. Le type Port avait un chignon qui était adapté pour contenir la crête, et le casque devint plus tard ce que l'on appelle le type impérial gaulois. Le type gaulois agrandissait encore le protège-cou et incluait des protège-joues en métal qui protégeaient le visage. Il comportait également une nervure renforcée le long du front pour protéger contre les entailles vers le bas. Après la disparition du type Coolus au milieu du premier siècle, tous les casques sont désormais en bronze.

Officiers supérieurs vêtus à la grecque, avec une cuirasse musclée, un casque et des jambières. Sous la cuirasse, il portait une tunique en cuir avec des bandes de cuir ou de tissu suspendues à la taille et aux épaules. L'officier portait une ceinture autour de la taille qui est nouée à l'avant, avec les extrémités lâches repliées de chaque côté. C'était le symbole grec de haut rang.


Légionnaires dans lorica segmentata.
Image reproduite avec l'aimable autorisation de la Legio XX.

L'armure standard du premier siècle était la lorica segmentata, qui était une armure segmentée. Il était constitué de bandes de fer reliées entre elles par des crochets ou des sangles. Il couvrait la poitrine et les épaules, offrant une bonne protection contre les lances, les missiles et les épées. Il a des charnières décoratives qui n'ont servi à rien. Les lorica segmentata pesait environ 9 kg.

Les scutum a subi une évolution, d'abord avec le haut et le bas équarris, puis devenant un bouclier incurvé complètement rectangulaire. Les faces des boucliers étaient souvent décorées de motifs qui identifiaient une unité particulière.

L'armure de l'armée romaine était l'un des nombreux facteurs qui en faisaient la meilleure force de combat au monde.


Sculpture à l'époque géométrique grecque

Bien que dérivées de formes géométriques, les sculptures grecques antiques de la période géométrique montrent une certaine observation artistique de la nature.

Objectifs d'apprentissage

Identifier les caractéristiques clés des sculptures produites pendant la période géométrique

Points clés à retenir

Points clés

  • Les sculptures géométriques sont principalement à petite échelle et faites de bronze, de terre cuite ou d'ivoire. Les figurines en bronze ont été produites selon la méthode de moulage à la cire perdue.
  • Les figures humaines et animales produites au cours de cette période ont des caractéristiques géométriques, bien que les jambes des humains semblent relativement naturalistes.
  • Les bronzes géométriques étaient généralement laissés en ex-voto dans les sanctuaires et sanctuaires, tels que ceux de Delphes et d'Olympie.
  • Les chevaux en sont venus à symboliser la richesse en raison des coûts élevés de leur entretien.

Mots clés

  • votif: Un type d'offrande déposé dans un site religieux sans but d'affichage ou de récupération.

Les sculptures grecques antiques de la période géométrique, bien que dérivées de formes géométriques, témoignent d'une observation artistique de la nature dans certaines circonstances. Des sculptures à petite échelle, généralement en bronze, en terre cuite ou en ivoire, étaient couramment produites à cette époque. Les bronzes étaient fabriqués selon la technique de la cire perdue, probablement introduite de Syrie, et étaient souvent laissés en ex-voto dans des sanctuaires tels que Delphes et Olympie.

Figures humaines

Les figures humaines sont constituées d'un triangle en forme de torse qui soutient une tête bulbeuse avec un menton et un nez triangulaires. Leurs bras sont cylindriques et seules leurs jambes ont une forme légèrement plus naturaliste. Ces attributs peuvent être vus dans une petite sculpture d'un homme assis buvant dans une tasse qui présente les figures de modélisation typiques sous forme de formes simples et linéaires qui entourent un espace ouvert. Ses bras allongés qui reflètent les dimensions de ses jambes sont particulièrement remarquables.

Figure masculine assise: Ceci est fait de bronze et créé vers 750-700 avant notre ère. Notez comment les bras allongés de la statue reflètent les dimensions de ses jambes.

Un rendu relativement naturaliste des jambes humaines est également évident dans Man and Centaur, également connu sous le nom d'Héraclès et de Nessos (vers 750-730 avant notre ère). Sans le dos et les pattes arrière du cheval, la partie centaure de la sculpture est un homme plus petit avec des jambes humaines.

Comme l'homme assis ci-dessus, les deux personnages ont des bras allongés, le bras droit du centaure formant une ligne continue avec le bras gauche de l'homme. Alors que l'homme assis semble être rasé de près, les personnages de l'Homme et du Centaure portent des barbes, qui symbolisent généralement la maturité. Les orbites creuses de la silhouette de l'homme étaient probablement autrefois incrustées pour une apparence plus réaliste.

Homme et Centaure (Héraclès et Nessos) : Cette statue en bronze a été réalisée vers 750-730 avant notre ère.

Figurines d'animaux

Les animaux, y compris les taureaux, les cerfs, les chevaux et les oiseaux, étaient également basés sur la géométrie. Les figurines de chevaux étaient couramment utilisées comme offrandes aux dieux. Les animaux eux-mêmes sont devenus des symboles de richesse et de statut en raison du coût élevé de leur élevage. Les corps des équidés peuvent être décrits comme des rectangles pincés au milieu avec des pattes et une queue rectangulaires et ont une forme similaire à celle des cerfs ou des taureaux.

Les têtes de ces mammifères sont plus distinctives, comme le cou du cheval est voûté, tandis que le taureau et le cerf ont des visages cylindriques distingués par des cornes ou des oreilles. Alors que les animaux et les personnes sont basés sur des formes géométriques de base, les artistes ont clairement observé leurs sujets afin de mettre en évidence ces caractères distinctifs.

Statuette de cheval géométrique: Cette statue en bronze d'Olympie, Grèce, vers 700 avant notre ère.


À PROPOS DE BRONZEMAN - STATUES ET SCULPTURES

Les statues de bronze ont été utilisées à travers l'histoire comme jalons pour représenter les intérêts, les victoires et les passions de l'humanité. Chez Bronzeman, nous perpétuons ce fier héritage métallurgique en travaillant avec nos clients pour transformer cet alliage humble – mais magnifique – en œuvres d'art qui dureront à travers les générations.

Les statues de bronze nous créons offrent des détails incroyables et réalistes et des impressions plus grandes que nature aux maisons privées, aux entreprises, aux universités, aux espaces publics comme les parcs, les bibliothèques et les mairies, et bien plus encore. Le bronze peut – et le fait ! - résister aux exigences d'affichage à la fois à l'intérieur et à l'extérieur, et nos artistes travaillent pour incorporer habilement des patines pour des finitions de statues en bronze remarquables qui ne font que devenir plus incroyables avec le temps.

Les statues en bronze durent pour toujours

Alors que certains des sujets les plus populaires dans les statues de bronze sont des humains d'importance personnelle, historique ou culturelle, les statues de bronze vont bien au-delà des personnes. Nos sujets vont des statues en bronze d'aigles, de chevaux, de cerfs, d'élans, de béliers, de buffles, de chats sauvages, de chiens, de tortues, de dauphins, de hérons et de fontaines aux enfants grandeur nature jouant qui insuffleront des souvenirs pour toute une vie. Nous sommes spécialisés dans la création statues en bronze personnalisées… vous l'appelez, nous pouvons le créer pour vous en bronze !

Des réglages accrocheurs pour vos statues de jardin en bronze

La belle teinte naturelle du bronze devient plus attrayante et complexe à mesure qu'elle est exposée aux changements de lumière, de chaleur et d'humidité, ce qui signifie que vous pouvez vous attendre à ce que vos statues en bronze et vos statues de jardin vieillissent avec grâce.

Cette propriété en fait également un ajout intéressant «sur le terrain» - comme une statue en bronze d'un mâle placée dans un champ pour qu'un passant puisse le repérer, ou une statue en bronze de la mascotte de votre école qui attirera les gens pour les décennies à venir.

Le bronze est un matériau unique pour sa capacité à se fondre et à surprendre les sens, tout en étant particulièrement photogénique lorsqu'il s'agit de petits détails de statue complexes comme le sourire d'un enfant ou la texture visuelle et physique des vêtements sur un personnage historique. .

Faites confiance à Bronzeman pour être votre guide

Nos relations étroites et directes avec les fonderies de bronze nous permettent de mettre en relation nos clients avec les artisans les mieux adaptés à leur projet, garantissant des résultats de qualité supérieure dans les achats de statues en bronze et les commandes spéciales. Avec plus de 20 ans d'expérience, vous pouvez être assuré que nous nous surpasserons pour répondre à vos attentes.

Que vous cherchiez simplement à acheter une statue en bronze existante d'un sujet populaire ou que vous souhaitiez travailler avec un artiste pour donner vie à votre idée de statue en bronze, nous vous aiderons à découvrir un résultat parfait qui, un peu comme les statues avec lesquelles nous travaillons, résiste à l'épreuve du temps et offre un plaisir continuel.

Grand ou petit, personnel ou public, nous sommes heureux de donner vie à vos visions de bronze avec des œuvres d'art uniques et un service client qui est, tout simplement, sans pareil. Appelez-nous aujourd'hui au 877-528-2531 pour tous vos Statuettes en bronze et Statue de bronze Besoins!


Contenu

À partir de la fin du XIXe siècle, l'armée américaine a commencé à attribuer des insignes de qualification au tir aux soldats qui répondaient à des normes de qualification d'armes spécifiques. Au début du 20e siècle, le Corps des Marines des États-Unis et la Marine américaine ont également commencé à attribuer des badges de qualification au tir. Le Corps des Marines a commencé par décerner des insignes de qualification de tir de l'armée, mais a finalement développé son propre design d'insigne, basé sur les conceptions originales de l'armée du début des années 1900. La Marine a développé son propre insigne de qualification de tir de courte durée, connu sous le nom d'insigne de tireur d'élite, mais l'a retiré après seulement dix ans pour décerner des rubans et des médailles de tir de précision. ⎗] ⎘] ⎙]

Pour les civils américains, le Bureau du directeur du tir civil, maintenant connu sous le nom de Corporation for the Promotion of Rifle Practice and Firearm Safety (CPRPFS), et la National Rifle Association (NRA) ont commencé à promouvoir le tir civil en 1903. Le CPRPFS's Civilian Marksmanship Le programme (CMP) décerne des badges de qualification au tir de l'armée américaine aux civils américains qui répondent aux normes de qualification des armes de l'armée ainsi que ses propres badges aux jeunes pour le tir à la carabine à air comprimé. La NRA a commencé à attribuer ses propres badges de qualification au tir aux civils américains en 1918 et le programme de qualification au tir Winchester/NRA est aujourd'hui l'un des programmes phares de la NRA. Ώ] Α] ⎚] ⎛]

Armée des États-Unis[modifier | modifier la source]

Insignes de qualification au tir de l'armée des États-Unis

Le prix de l'armée des États-Unis Insignes de qualification de tir de l'armée aux soldats et au personnel militaire étranger tandis que le CMP décerne ces mêmes badges aux civils américains qui se qualifient à trois niveaux de qualification différents (du plus élevé au plus bas) : Expert, Tireur d'élite et Tireur d'élite. Des fermoirs de qualification d'arme de l'armée sont suspendus à l'insigne qui indiquent le type d'arme que l'individu s'est qualifié pour utiliser. Les fermoirs de qualification d'armes de l'armée suivants sont actuellement autorisés en vertu de l'AR670-1, mais seuls les fusils, les fusils à petit calibre, les pistolets et les pistolets à petit calibre sont attribués aux civils américains par le CMP : #9116] ⎝]

FUSIL PISTOLET ARTILLERIE AA FUSIL AUTOMATIQUE
MITRAILLETTE ARTILLERIE DE CAMPAGNE ARMES DE RÉSERVOIR LANCE-FLAMMES
MITRAILLETTE LANCE-ROQUETTES GRENADE CARABINE
FUSIL SANS RECUL MORTIER BAÏONNETTE FUSIL À PETIT CANAL
PISTOLET DE PETIT CANALISATION MISSILE AEROARMES

Anciens insignes de tir au fusil de l'armée et du corps des marines, retraité de l'armée en 1921 et du corps des marines en 1958.

Anciens insignes de tir au pistolet de l'armée, remplacés par les insignes de qualification de tir de l'armée avec fermoir de qualification de pistolet en 1921.

L'armée a commencé à utiliser des dispositifs de qualification de tir en 1881 en commençant par le bouton Marksman, qui a conduit aux insignes de tir de fusil en 1897 ainsi qu'aux insignes de tir de pistolet en 1907. Des fermoirs ont été ajoutés aux insignes de tireur d'élite et d'expert indiquant chaque date de requalification du soldat. . En 1915, l'armée a modifié la conception de son insigne de qualification de pistolet expert en remplaçant les revolvers par des M1911, qui se perpétuent dans l'insigne de qualification de pistolet expert du Corps des Marines d'aujourd'hui. De plus, l'armée disposait d'une série d'insignes de qualification d'artillerie de 1891 à 1913. En 1921, ces deux insignes ont été combinés dans les insignes de qualification de tir de l'armée d'aujourd'hui grâce à l'ajout des fermoirs de qualification d'armes de pistolet et d'artillerie de campagne. Avant 1951, les noms des niveaux de qualification pour ces nouveaux badges étaient connus comme (du plus élevé au plus bas) Expert, Tireur d'élite ou Artilleur de première classe, et Tireur d'élite ou Artilleur de 2e classe. De plus, avant 1972, ces nouveaux insignes comportaient de nombreux types différents de fermoirs de qualification d'armes. Selon l'Institute of Heraldry, ce qui suit est une liste des fermoirs de qualification d'armes de l'armée précédemment décernés : ⎗] ⎝] ⎞]

FUSIL-A FUSIL-B FUSIL-C FUSIL-D
MINEUR DE MINE CALIFORNIE. CANONNIER INFIRMIER F.A. ARTILLEUR
ÉPÉE PISTOLET-M PISTOLET-D CARABINE MACHINE
C.W.S. ARMES MARTILLEUR AÉRIEN BOMBER AÉRIEN MG DE PETIT AXE
ANTICHAR MORTIER 81MM MORTIER 60MM DT 75MM
TD 57MM TD 3POUCES MINES MINES SOUS-MARINES

Le niveau auquel on se qualifie dépend de l'arme, du champ de tir et du parcours de tir. Par exemple, pour obtenir un badge de qualification de tir de l'armée pour le pistolet au cours de qualification au pistolet de combat, il faut avoir un nombre de coups combinés de 26 sur 30 pour Expert, 21 sur 30 pour Tireur d'élite et 16 sur 30 pour Tireur d'élite au tir. tableaux un à cinq. Quel que soit le score global du soldat, tout le monde doit obtenir un nombre de coups de trois sur sept en portant un masque à gaz et de deux sur cinq en tirant la nuit pour les tables de tir chimique, biologique, radiologique et nucléaire (CBRN) et de nuit respectivement. . Pour obtenir la même qualification avec la même arme au cours de qualification de pistolet alternatif, il faut avoir un nombre de coups de 36 sur 40 pour Expert, 29 sur 40 pour Tireur d'élite et 24 sur 40 pour Tireur d'élite sur les tables de tir un à quatre et obtenez un nombre de coups parfait sur les tables de tir CBRN et de nuit, quel que soit le score global du soldat. Chaque table de tir teste le tireur sur différents aspects du tir de combat (tir depuis une position cachée, chargement rapide, tir en mouvement, etc.) tout en engageant des silhouettes humaines à différentes distances dans un temps imparti. ⎟]

Les insignes de qualification au tir de l'armée ne sont pas des récompenses permanentes. Lorsqu'un soldat se requalifie avec son arme à un niveau différent, le soldat remplace son badge de qualification par un nouveau badge qui reflète son niveau actuel. Seuls trois insignes de qualification de tir de l'armée sont autorisés à être portés sur les uniformes de service de l'armée et chacun ne peut pas avoir plus de trois agrafes de qualification d'arme de l'armée. Bien que ces insignes soient décernés à la fois aux officiers et aux soldats enrôlés, selon la tradition de l'armée, seuls les sous-officiers et les soldats enrôlés portent ces insignes sur leurs uniformes. Ώ]

Corps des Marines des États-Unis[modifier | modifier la source]

Insignes de qualification au tir du Corps des Marines des États-Unis

Le Corps des Marines des États-Unis attribue deux types de Insignes de qualification au tir du Corps des Marines, un pour le fusil de service et un pour le pistolet de service, à tous les Marines qui se qualifient à trois niveaux de qualification différents (du plus haut au plus bas) : Expert, Tireur d'élite et Tireur d'élite. Ces insignes de qualification sont suspendus sous une broche qui porte le nom du type d'arme (carabine ou pistolet) et le niveau de qualification obtenu. Certains de ces badges ont une apparence différente, selon le type d'arme et le niveau de qualification. ΐ]

Selon la Division de l'histoire du Marine Corps, le Marine Corps avait l'habitude d'attribuer trois styles / types différents d'insignes de qualification au tir. À partir de 1912, le Corps des Marines a commencé à attribuer les insignes de tir de fusil de l'armée aux Marines qui se sont qualifiés avec le fusil de service. Comme pour l'armée, le Corps des Marines a décerné ces insignes de tir à la carabine à trois niveaux de qualification (du plus élevé au plus bas) : expert, tireur d'élite et tireur d'élite.Des fermoirs ont été ajoutés aux badges Tireur d'élite et Expert indiquant chaque date de requalification du Marine. L'insigne de tir de précision de fusil expert de l'armée est presque identique à la version actuelle de l'insigne de qualification de fusil expert du corps des marines, mais utilisé croisé M1903 Springfield Rifles vs M1 Garand avec des élingues. En 1924, le Corps des Marines a remplacé ces insignes par les insignes de qualification de tir de l'armée, qui sont toujours utilisés par l'armée américaine. Cependant, le Corps des Marines a décidé de ramener les anciens insignes de tir de précision des fusils de l'armée en 1937. La même année, le Corps des Marines a introduit l'insigne de base pour les qualifications de tir avec d'autres systèmes d'armes. Des fermoirs étaient accrochés à l'insigne de base indiquant le type d'arme et le niveau de qualification. Les fermoirs indiquaient le degré de compétence en utilisant les lettres "SS" pour Sharpshooter ou "EX" pour Expert, suivies du nom de l'arme. L'exception à cette règle était un fermoir de réserve du Corps des Marines des États-Unis pour le calibre .30 Rifle Course D ("RIFLE-D") qui comprenait "MM" pour Marksman. Tout comme les fermoirs de qualification d'arme de l'armée, les fermoirs de l'insigne de base ont fluctué avec des ajouts et des suppressions en 1949 et à nouveau en 1954. Les fermoirs suivants ont été autorisés à être portés sur l'insigne de base en vertu du règlement uniforme du Corps des Marines de 1937 (répertoriés avec l'inscription exacte) : ⎗] ⎘] ⎠] ⎡]

Ancien insigne de base USMC (Des fermoirs pendaient entre la broche et le pendentif.)

Fermoirs experts Fermoirs de tireur d'élite Fermoir de tireur d'élite
EX-FUSIL-D SS-FUSIL-D MM-FUSIL-D
EX-PETIT ALÉSAGE SS-PETIT ALÉSAGE
EX-PISTOLET SS-PISTOLET
EX-FUSIL AUTOMATIQUE FUSIL SS-AUTO
EX-MACH. ARME À FEU SS-MACH. ARME À FEU
EX-HOWITZER SS-HOWITZER
EX-T.S.M.G. SS-T.S.M.G.
EX-BAIONNETTE

Les insignes de tir de précision de fusil de l'armée ont été remplacés par les actuels insignes de qualification de tir de fusil du corps des marines en 1958. La même année, le corps des marines a adopté la conception de l'armée de 1915 de l'insigne de qualification de pistolet expert de l'armée et a créé ses propres insignes de qualification de pistolet du corps des marines, qui sont toujours utilisé par le US Marine Corps. Le badge de base est resté en usage jusqu'en 1968, date à laquelle il a été déclaré obsolète. ⎘] ⎠]

Pour obtenir un insigne de qualification au tir du Corps des Marines, un Marine doit obtenir une note de passage lors d'un événement annuel de qualification des armes. Pour gagner un insigne de qualification de fusil du Corps des Marines, un Marine doit compléter avec succès plusieurs tables de tir pour inclure les tables de tir de fusil de base, de tir de fusil de combat de base, de tir de fusil de combat intermédiaire et de tir de fusil de combat avancé. Ces tables nécessitent qu'un Marine engage des silhouettes humaines à différentes distances, positions et scénarios dans un temps imparti. Pour gagner un insigne de qualification de pistolet du Corps des Marines, un Marine doit réussir trois phases de tir qui incluent la manipulation des armes, l'engagement de cibles fixes et les engagements de cibles basés sur des scénarios. Semblable aux tables de fusil, les phases de pistolet nécessitent qu'un Marine engage des silhouettes humaines à des distances et des scénarios variables dans un temps imparti. Après la qualification, un Marine recevra un insigne d'adresse au tir en rapport avec le score qu'ils ont obtenu. Pour la qualification annuelle avec le fusil de service, les scores vont de 305 à 350 pour l'expert, de 280 à 304 pour le tireur d'élite et de 250 à 279 pour le tireur d'élite. Pour la qualification annuelle avec le pistolet de service, les scores vont de 345 à 400 pour l'expert, 305 à 344 pour le tireur d'élite et 245 à 304 pour le tireur d'élite. ⎢]

Les insignes de qualification au tir du Corps des Marines peuvent être portés sur les uniformes de service du Corps des Marines pour le reste de la carrière militaire d'un Marine, ou jusqu'à ce qu'un niveau de qualification différent (supérieur ou inférieur) soit atteint. En règle générale, tous les Marines se qualifient avec le fusil sur une base annuelle. Le score de qualification le plus récent détermine le badge qui est porté. Si un Marine obtient la qualification d'expert plusieurs fois, un fermoir est accroché entre la broche et le pendentif de l'insigne approprié indiquant le nombre de récompenses ultérieures. Si ce même Marine se qualifie ensuite en tant que tireur d'élite ou tireur d'élite à une date ultérieure, il portera ce badge respectif jusqu'à ce qu'il se qualifie à nouveau en tant qu'expert. ⎢]

Marine des États-Unis[modifier | modifier la source]

Ancien insigne de tireur d'élite de la marine américaine avec fermoir de l'année de qualification et disque de l'année 1911

Pendant une décennie, de 1910 à 1920, la marine des États-Unis a décerné un insigne d'adresse au tir appelé le Insigne de tireur d'élite de la marine ou Médaille du tireur d'élite de la Marine aux marins et officiers de marine qualifiés avec le fusil de service et/ou le pistolet de service. L'insigne de tireur d'élite de la marine a été décerné à deux niveaux de qualification, Expert (niveau de qualification le plus élevé) et Tireur d'élite. Malgré cela, le Règlement uniforme de 1913 pour la marine des États-Unis stipulait que l'insigne de tireur d'élite de la marine surclassait tous les autres insignes de tir de précision sur l'uniforme de la marine, y compris les insignes de compétition de tir de précision. ⎙] ⎣]

L'insigne de tireur d'élite de la marine était en bronze antique avec une broche rectangulaire portant le mot "SHARPSHOTER" en relief en son centre avec des serre-livres en forme de serpent. Sous la broche étaient accrochés deux types de fermoirs, un fermoir de qualification expert et un fermoir d'année de qualification. À ces fermoirs pendait le pendentif de l'insigne. ⎤]

Le fermoir de qualification expert est de conception identique à la broche mais avec le(s) mot(s) « EXPERT » pour le fusil de service, ou « EXPERT PISTOL SHOT » pour le pistolet de service. Chaque fois qu'un tireur se requalifie en tant qu'expert, un autre fermoir de qualification d'expert est accroché au badge. Si aucun fermoir de qualification d'expert n'a été suspendu à l'insigne, le tireur s'est alors qualifié comme tireur d'élite avec la carabine de service et/ou le pistolet de service. Le fermoir de l'année de qualification est de conception différente de la broche qui incorporait trois ovales le long de son accès pour le placement des disques de l'année. Le disque de l'année était en argent et était gravé de l'année où le tireur s'est qualifié/requalifié. Lors de la quatrième année de requalification, un autre fermoir de l'année de qualification a été accroché à l'insigne avec un disque de la quatrième année en relief avec l'année de requalification. Il n'y avait pas de limite au nombre de fermoirs pouvant être accrochés à l'insigne. ⎣] ⎤]

Le pendentif de l'insigne était suspendu au ou aux fermoirs, qui constitue la base de conception des médailles de tir de précision de la Marine d'aujourd'hui. La seule différence entre le pendentif de l'insigne de tireur d'élite de la marine et les médailles de tir de précision de la marine est la couleur du métal (du bronze antique à l'or), la suppression des fusils croisés derrière une réplique d'une cible de fusil, et l'ajout des mots " EXPERT RIFLEMAN" ou "EXPERT PISTOL SHOT" en relief au-dessus de la cible du fusil. ⎙] ⎤]

À partir de 1920, les rubans de tir de précision de la marine ont remplacé l'insigne de tireur d'élite de la marine. Il existe deux types de rubans de tir de la marine, un pour le fusil de service et un pour le pistolet de service. Chacun peut être agrémenté d'un dispositif de tir pour indiquer le niveau de qualification du tireur. Un appareil "E" est attribué à ceux qui se qualifient en tant qu'experts (le niveau de qualification le plus élevé) tandis qu'un appareil "S" est attribué à ceux qui se qualifient en tant que tireurs d'élite (deuxième qualification la plus élevée). Si aucun dispositif de tir de précision n'est affiché, le tireur est qualifié de tireur d'élite (niveau de qualification le plus bas). À partir de 1969, la médaille de tir au fusil et la médaille de tir au pistolet ont été introduites et sont décernées aux marins et aux officiers de marine qui se qualifient en tant qu'expert avec le ruban de tir de la marine approprié avec le dispositif "E". Ζ] ⎙] ⎥] ⎦]

Corps d'instruction des officiers de réserve juniors[modifier | modifier la source]

Insignes de qualification de fusil du Corps d'entraînement des officiers de réserve juniors

Le Junior Reserve Officers' Training Corps (JROTC) et le CMP ont mis en place un programme de formation et de récompense au tir de fusil JROTC pour accroître les connaissances et les compétences des cadets dans le maniement des fusils en toute sécurité et avec compétence. Les cadets du JROTC qui participent à l'instruction au tir à la carabine sont admissibles à un Insigne de qualification de carabine JROTC. Les badges désignent trois niveaux de qualification (du plus élevé au plus bas) : Expert, Tireur d'élite et Tireur d'élite. Ces insignes signifient que les cadets qui les obtiennent ont démontré les connaissances et les compétences nécessaires pour manipuler la sécurité des carabines et ont maîtrisé les compétences de base en tir de précision nécessaires pour obtenir les notes requises aux tests de tir de qualification. Γ] ⎧] ⎨]

Le CMP a établi des normes qui s'appliquent à la conduite d'événements de qualification d'armes. Toutes les épreuves de qualification doivent être effectuées avec des carabines à air comprimé de classe sportive, telles que les carabines pneumatiques Daisy M853/9753/953 ou les carabines Daisy M887/888 CO2, qui ont été émises par le système d'approvisionnement militaire. Les tests de qualification doivent être effectués à une distance de dix mètres (33 pieds). Les tests de qualification peuvent être effectués sur les cibles du cours de tir de précision (BMC) ou sur les cibles de compétition AR-1. Lors des tests de qualification, une élingue, un gant et un rouleau d'agenouillement peuvent être utilisés. Pour recevoir un badge de qualification, les cadets doivent atteindre les notes suivantes qui sont supervisées ou observées par un instructeur qualifié : Γ] ⎧]

  • Expert : 220-300 (cible AR-1), 290-300 (cible BMC)
    • 10 coups debout, 10 coups couchés et 10 coups à genoux
    • 10 coups debout, 10 coups couchés
    • 10 coups debout, 10 coups couchés

    Les cadets du JROTC sont autorisés à porter des insignes de qualification au tir de carabine à air comprimé JROTC, ainsi que d'autres insignes décernés par le CMP ou la NRA, sur leurs uniformes de service. Les cadets peuvent gagner plus d'un insigne, mais ne peuvent porter que l'insigne le plus élevé obtenu pour une arme donnée. Γ] ⎧]

    Association nationale de fusiliers[modifier | modifier la source]

    La National Rifle Association (NRA), en partenariat avec de nombreuses autres organisations de tir, a mis en place différents programmes de qualification au tir pour aider à promouvoir la sécurité des armes à feu et à établir de bonnes compétences de tir. Les deux principaux programmes de qualification de la NRA sont le Winchester/NRA Marksmanship Qualification Program et le NRA Law Enforcement Explorer Qualification Program. ⎩] ⎪]

    Insignes de qualification au tir du programme de qualification au tir de Winchester/NRA

    Les Programme de qualification au tir de Winchester/NRA est conçu pour encourager la sécurité des armes à feu et développer le tir de précision des civils américains grâce à l'attribution de badges de qualification au tir de la NRA. Le programme est également conçu pour aider les instructeurs de tir de précision et les entraîneurs à former leurs tireurs grâce à un ensemble de directives publiées qui s'appliquent à la fois aux juniors et aux adultes. Malgré ses similitudes, le programme d'adresse au tir de la NRA n'est pas en concurrence avec le programme d'adresse au tir civil. La NRA délivre des insignes de qualification au tir pour la carabine à air comprimé, la carabine légère, la carabine, la carabine à haute puissance, le pistolet à air comprimé, le pistolet et le fusil de chasse. La performance est mesurée par rapport aux scores établis et tout tireur qui atteint ou dépasse ces scores a droit à un badge de qualification NRA correspondant. Les cours de tir du programme de qualification sont conçus pour amener les tireurs des niveaux de compétence débutants (Pro-Marksman et Marksman) aux niveaux intermédiaires (Marksman First-Class, Sharpshooter et Expert) jusqu'à un niveau de compétence reconnu au niveau national (Distinguished Expert). Les tests de qualification peuvent être effectués n'importe où et sont basés sur le système d'honneur. Cependant, pour obtenir le badge d'expert distingué, un instructeur ou un entraîneur certifié de la NRA doit être témoin et enregistrer officiellement le parcours de tir. Ceux qui participent à une compétition formelle peuvent utiliser le bulletin des résultats du tournoi comme validation pour le badge d'expert distingué. Chaque niveau de compétence nécessite qu'un tireur obtienne un score plus d'une fois pour obtenir un badge de qualification de tir de précision spécifique. Cependant, ils ne doivent pas être tirés consécutivement ou dans la même session. Α] ⎩]

    Lorsque le tireur atteint Sharpshooter, en fonction de l'arme et du parcours de tir, le tireur gagnera des fermoirs qui représentent des positions de tir ou des parcours de tir. Il y a neuf fermoirs en or différents qui peuvent être suspendus entre la broche et le bouclier du tireur d'élite. De même, le badge d'expert distingué utilise des fermoirs en or, qui sont suspendus de la même manière que les fermoirs de tireur d'élite, pour identifier le type d'arme (carabine, fusil de chasse ou pistolet) pour lequel le badge a été obtenu. Si le tireur a obtenu le badge d'expert distingué pour plus d'un type d'arme, plusieurs fermoirs sont suspendus au badge. Α]

    Le programme de qualification au tir Winchester/NRA a été créé en 1926 lorsque le Winchester Junior Rifle Corps et le programme NRA Junior Marksmanship ont été combinés. Malgré cette fusion, la jeunesse américaine est restée le public cible en se concentrant sur la sécurité des armes à feu et l'adresse au tir. À la fin du 20e ou au début du 21e siècle, le pendentif des insignes de qualification au tir de la NRA est passé d'un pendentif à couronne circulaire à un design de bouclier unique avec les mots "Junior Division" retirés du pendentif. Ce changement s'est probablement produit lorsque la NRA a réorganisé le programme de qualification au tir Winchester/NRA pour qu'il soit plus inclusif. Le programme comprend désormais 11 parcours de tir différents pour les jeunes et les adultes. Lorsque le programme de qualification au tir Winchester/NRA a été créé, il a utilisé les niveaux de qualification originaux du Winchester Junior Rifle Corps jusqu'en 2002, date à laquelle la NRA a ajouté la qualification Marksman 1st Class, augmentant le nombre de niveaux de qualification à six. ⎫]

    NRA Law Enforcement Explorer Qualification Program's Law Enforcement Explorer Insignes/Barres

    Les Programme de qualification d'explorateur de l'application de la loi de la NRA est conçu exclusivement pour le programme d'exploration de l'application de la loi et est utilisé comme outil de développement pour aider les agents potentiels de l'application de la loi (appelés explorateurs) à établir des habitudes de tir sûres et à augmenter leurs compétences en tir avec une arme de poing. Les performances sont mesurées par rapport aux scores établis et tout explorateur qui atteint ou dépasse ces scores peut se voir attribuer le badge / barre d'explorateur NRA Law Enforcement approprié par le poste d'application de la loi auquel l'explorateur appartient. Ces insignes/barres d'explorateur des forces de l'ordre de la NRA sont décernés en cinq niveaux (du plus bas au plus élevé) : Pro-Marksman, Marksman, Sharpshooter, Expert et Distinguished Expert. ⎪]

    Avant de participer au programme de qualification des explorateurs chargés de l'application de la loi de la NRA, les explorateurs doivent suivre un cours de huit heures sur la sécurité des armes à feu. Seule une arme de poing des services chargés de l'application de la loi, autorisée par l'organisme d'application de la loi parrain, doit être utilisée contre les cibles NRA B-8 standard. Les parcours de tir se déroulent soit depuis un banc, soit en position debout, à des distances de 5 à 20 mètres, avec 20 à 30 coups, et comportent 2 ou 3 phases de tir (tir lent, tir minuté et tir rapide). Un parcours de tir doit être terminé au cours de la même session et doit être observé par le superviseur du champ de tir ou l'officier responsable du poste d'explorateur chargé de l'application de la loi afin de se qualifier. Les parcours de tir suivants doivent être atteints pour obtenir le badge/barre NRA Law Enforcement Explorer correspondant : ⎪]

    • Pro-Marksman: Depuis un banc, réalisez un nombre de coups de 50% en tir lent contre des cibles de cinq et sept mètres
    • Tireur d'élite : en position debout, obtenez un nombre de coups de 60 % en tir lent et un nombre de coups de 50 % en tir chronométré contre une cible de sept mètres
    • Tireur d'élite : en position debout, obtenez un nombre de coups de 75 % en tir lent, 65 % de nombre de coups en tir chronométré et 50 % de nombre de coups en tir rapide contre une cible de 15 mètres
    • Expert : en position debout, obtenez un nombre de coups de 85 % en tir lent, un nombre de coups de 75 % en tir chronométré et un nombre de coups de 65 % en tir rapide contre une cible de 20 mètres
    • Expert distingué : parcours de tir global tiré cinq fois avec un score de 201/300 ou mieux dans chaque agrégat.

    Ces insignes/barres d'explorateur des forces de l'ordre de la NRA sont autorisés à être portés sur l'uniforme de l'explorateur des forces de l'ordre. ⎪]


    5. Grèves (armure de garde-jambes)

    Les jambières étaient utilisées comme armure de protection des jambes par les officiers romains (optio et plus). Les jambières les plus fréquemment utilisées étaient en bronze et étaient également appelées ocreae. Cette armure de jambe protégeait principalement l'os du tibia vulnérable du porteur des attaques à l'épée ou au poignard. L'os est recouvert d'une très fine couche de peau qui, si elle n'est pas correctement protégée, est sujette aux blessures. Les Romains savaient très bien qu'un bon coup au tibia pouvait gravement blesser leurs soldats et les rendre inutiles au combat.

    C'est là que les jambières sont entrées en tant que couche protectrice vitale pour le tibia et le tibia. Ils avaient un extérieur en métal et étaient rembourrés avec un intérieur plus doux pour un ajustement confortable sur la jambe du porteur. Le rembourrage supplémentaire a également aidé à absorber les chocs des coups reçus sur l'armure, réduisant ainsi les risques d'endommager le tibia. Fait intéressant, pendant le règne de César, les soldats devaient porter une seule jambière. Ils ont reçu un bouclier de quatre pieds pour couvrir l'autre jambe.


    La légende de "Stingy Jack"

    Les gens fabriquent des lanternes jack-o&# x2019 à Halloween depuis des siècles. La pratique est née d'un mythe irlandais sur un homme surnommé “Stingy Jack.”. Selon l'histoire, Stingy Jack a invité le diable à prendre un verre avec lui. Fidèle à son nom, Stingy Jack ne voulait pas payer pour sa boisson, alors il a convaincu le diable de se transformer en une pièce que Jack pourrait utiliser pour acheter leurs boissons. Une fois que le diable l'a fait, Jack a décidé de garder l'argent et de le mettre dans sa poche à côté d'une croix en argent, ce qui a empêché le diable de reprendre sa forme originale.

    Jack a finalement libéré le Diable, à condition qu'il ne dérange pas Jack pendant un an et que, si Jack mourait, il ne réclamerait pas son âme. L'année suivante, Jack a de nouveau incité le diable à grimper dans un arbre pour cueillir un fruit. Alors qu'il était dans l'arbre, Jack a sculpté un signe de la croix dans l'écorce de l'arbre&# x2019s afin que le diable ne puisse pas descendre jusqu'à ce que le diable ait promis à Jack de ne pas le déranger pendant dix ans de plus.

    Peu de temps après, Jack est mort. Selon la légende, Dieu ne permettrait pas à une figure aussi peu recommandable d'entrer au paradis. Le Diable, contrarié par le tour que Jack lui avait joué et tenant sa parole de ne pas réclamer son âme, ne permettrait pas à Jack d'entrer en enfer. Il a envoyé Jack dans la nuit noire avec seulement un charbon ardent pour éclairer son chemin. Jack a mis le charbon dans un navet découpé et parcourt la Terre depuis lors. Les Irlandais ont commencé à se référer à cette figure fantomatique comme “Jack de la lanterne,”, puis simplement “Jack O’Lantern.”


    Centre d'histoire

    Le Nordvegen History Center raconte comment Avaldsnes est devenu le premier trône royal de Norvège. Harald Fairhair, le roi qui a unifié la Norvège en un seul royaume, vous présentera pour les princes et les rois qui ont régné sur la « Voie du Nord » depuis Avaldsnes.

    Certains de ces souverains nous sont connus par les sagas des rois norvégiens, les sagas héroïques et les vieux poèmes scaldiques.D'autres nous sont parvenus grâce à des fouilles archéologiques.
    Vous aurez également un aperçu du monde magique que les gens croyaient autrefois vrai et rencontrerez des sorciers, des vierges boucliers et des dieux nordiques.

    Au Centre historique de Nordvegen, nous racontons ces histoires d'autrefois à l'aide de films, d'extraits sonores, de lumières, de personnages et d'objets. BIENVENUE À UNE VISITE PASSIONNANTE !


    Voir la vidéo: Vaison-la-Romaine, la Pompei française